Hoffman donne raison Cameron

Dave Cameron a fait preuve de cran, mardi soir. En fin de match, quand les... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(New York) Dave Cameron a fait preuve de cran, mardi soir. En fin de match, quand les Sénateurs avaient besoin de marquer leur but égalisateur, il a envoyé Mike Hoffman sur la patinoire. Le numéro 68 ne connaissait pas ses meilleurs moments de la saison. Il n'avait pas marqué un seul but à ses sept dernières rencontres. L'intuition de l'entraîneur a été payante. «Je suis surtout content de voir que Mike a décoché un lancer tout à fait normal pour marquer son but. Depuis un certain temps, je me tue à lui répéter que tous les lancers n'ont pas besoin d'être exceptionnels. Il suffit parfois de simplement diriger la rondelle vers le filet pour que de bonnes choses se produisent. Il nous a écoutés», se vante le coach.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer