Neil rejouera-t-il à Ottawa?

Chris Neil.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Chris Neil.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Chris Neil ne s'attend pas à jouer cette semaine.

L'homme fort de 35 ans a reçu le feu vert pour participer aux exercices avec contact. Cela signifie qu'il ne risque pas d'aggraver sa blessure au pouce gauche.

On le connaît bien, Neil. En temps normal, le feu vert des médecins, c'est absolument tout ce dont il a besoin. Si on lui avait demandé, il ne raterait plus une seule partie.

Dave Cameron lui a fait comprendre qu'il n'y a pas le feu.

«Les gars sont en feu. Il ne sert à rien de me presser», dit Neil, résigné.

«J'ai quand même dit au coach que s'il a besoin de moi, il ne doit pas se gêner. Je n'aurai jamais peur d'enfiler mes épaulettes», s'empresse-t-il cependant d'ajouter.

Neil souhaite de tout coeur qu'un miracle se produise et que les Sénateurs participent aux séries.

Il pourrait bien s'agir de sa dernière chance de lutter pour la coupe Stanley avec Ottawa.

En santé, le policier aurait pu être impliqué dans une transaction au début du mois de mars.

Les équipes qui s'intéressaient à lui alors pourraient fort bien s'intéresser à lui durant la saison morte.

Les Sénateurs auront besoin de liquider un ou deux contrats, au moins, pour faire plus de place à leurs jeunes vedettes montantes.

HEUREUX DE RESTER

«Vous me parlez de choses que je ne contrôle pas. Vous savez fort bien que je souhaite rester. Le contrat que j'ai négocié avec la direction des Sénateurs sera toujours valide la saison prochaine. Ottawa, c'est la seule ville que je connais. J'ai été repêché par les Sénateurs.

Je serais très fier de passer toute ma carrière ici.»

Neil serait encore plus heureux de compléter son parcours au sein d'un groupe en pleine ascension.

«Les Sénateurs ont eu de bons repêchages au fil des ans. Des gars comme Stone, Lazar, Ceci... Ils sont jeunes et ils jouent déjà un grand rôle dans les succès de notre équipe. Leur détermination m'impressionne.»

Partager

À lire aussi

  • Hammond demande vengeance

    Sénateurs d'Ottawa

    Hammond demande vengeance

    Personne n'a oublié le match du 26 mars dernier. En cette soirée de printemps, sur la patinoire du Centre Canadian Tire, Andrew Hammond a connu son... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer