Stone dans la course au trophée Calder

Mark Stone... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Mark Stone

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il n'y a pas de doute qu'Erik Karlsson est un candidat de premier plan pour le trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH.

Les Sénateurs d'Ottawa pourraient aussi voir deux de leurs jeunes attaquants obtenir des votes pour le trophée Calder qui va à la recrue par excellence.

Mark Stone, avec ses 56 points, et Mike Hoffman, avec ses 26 buts, se retrouvent dans la conversation en cette fin de campagne. Surtout le premier, qui vient de connaître une excellente semaine alors qu'il a participé aux trois buts en temps réglementaire des siens lors de leurs deux victoires de 2-1 contre Tampa Bay et Détroit, en plus de marquer le but décisif en fusillade lors de cette dernière rencontre.

Stone l'admettait cependant lui-même en entrevue cette semaine, la compétition est très forte pour l'honneur réservé au meilleur joueur de première année à temps plein dans le circuit Bettman.

Les deux joueurs qui devancent Stone au classement des compteurs chez les recrues, Johnny Gaudreau, des Flames de Calgary, et Filip Forsberg, des Predators de Nashville, obtiendront certes de nombreux votes avec leurs récoltes de 61 et 59 points jusqu'à maintenant, respectivement.

Qui plus est, deux talentueux défenseurs se sont illustrés également, soit le premier choix du dernier repêchage Aaron Ekblad, qui totalise 36 points en 77 parties avec un différentiel de plus-12 tout en jouant près de 22 minutes par partie à 18 ans pour les Panthers de la Floride, ainsi que John Klingberg, un Suédois de 22 ans qui a 38 points en 60 rencontres avec les Stars de Dallas et qui passe presqu'autant de temps qu'Ekblad sur la patinoire.

«Il y a des tonnes de bons jeunes joueurs, c'est le cas chaque année. Des nouveaux joueurs s'amènent dans la ligue et ont du succès. Ce n'est pas différent cette année. Regardez Klingberg, qui n'obtient probablement pas la reconnaissance qu'il mérite. Ekblad également, c'est impressionnant. Dans les 20 dernières années, il n'y a pas eu beaucoup de défenseurs de 18 ans qui ont joué plus de 20 minutes par match et qui aident leur club à gagner soir après soir», soulignait Stone.

Fils d'un ancien journaliste, alors que ce sont justement les membres des médias qui vont voter pour ce trophée, Stone ne veut pas trop s'avancer à savoir qui est le favori pour le titre.

Il a évidemment de bons mots également pour son coéquipier Hoffman, dont 25 des 26 buts ont été comptés à cinq contre cinq (8e dans la LNH à ce chapitre). «Je le vois tous les jours et c'est impressionnant de voir ce qu'il peut faire avec son coup de patin supérieur à la moyenne et son lancer foudroyant», note celui qui a marqué son 20e but de la saison jeudi, et qui compte cinq buts gagnants.

L'équipe avant tout

Alors que son club est engagé dans une course endiablée pour tenter d'accéder aux séries éliminatoires, accusant un recul de trois points sur Boston qui détient la dernière place de club repêché (wild card) dans l'Est, Stone préfère se concentrer sur les cinq parties qu'il reste à disputer à son équipe, à commencer par celui de ce soir contre les Capitals, plutôt que sur le vote éventuel des membres de la Professionnal Hockey Writers' Association.

«C'est toujours dans le derrière de ta tête, ce genre de choses. En fin de compte, si l'équipe a du succès, je pense que je suis un gars qui peut y contribuer. Il faut que je joue à ma façon et tout va tomber en place», ajoute Stone, qui se retrouve à égalité en tête avec John Tavares, des Islanders, pour les revirements forcés avec 91.

«Stone montre beaucoup de potentiel. Mener la ligue pour les revirements forcés, ce n'est pas facile à faire, même si ce n'est pas une statistique qui sera fortement considérée par ceux qui vont voter. Peut-être qu'Ekblad va être favorisé vu qu'il est un jeune défenseur, tout comme Tyler Myers (alors avec Buffalo) l'avait été, l'emportant (en 2009-2010) même si Matt Duchesne avait plus de points», analysait le gardien Craig Anderson cette semaine.

Stone, qui est âgé de 22 ans, a bénéficié de jouer deux saisons presque complètes dans la Ligue américaine de hockey, étant rappelé pour disputer un total de 23 parties lors des deux campagnes précédentes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer