Chiasson: «Il n'y a plus un seul adversaire qui nous fait peur»

Alex Chiasson... (PHOTO ARCHIVES LEDROIT)

Agrandir

Alex Chiasson

PHOTO ARCHIVES LEDROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Dans notre dernier long voyage, nous avons signé des grosses victoires contre les Kings de Los Angeles et contre les Ducks d'Anaheim. Dans mon esprit, nous avons alors prouvé que nous sommes capables de nous mesurer à n'importe qui. Il n'y a plus un seul adversaire qui nous fait peur.»

Alex Chiasson a servi cette réponse intéressante quand on lui a parlé du prochain adversaire des Sénateurs d'Ottawa. Les Rangers de New York seront de passage au Centre Canadian Tire, ce soir.

Les Rangers détiennent présentement le deuxième rang dans l'Association Est. Ils accusent un retard d'un seul point sur le Canadien de Montréal. Ils ont également disputé deux matches de moins.

Les Blueshirts sont dominants à plusieurs points de vue. En mars, par exemple, ils ont marqué le premier but dans huit de leurs 11 parties.

«Les adversaires de qualité font ressortir ce qu'il y a de meilleur en nous. Vous avez pu découvrir à quel point nous formons une équipe combative dans le dernier mois. Nous continuons de nous battre, sans jamais se soucier de ce qui est indiqué au tableau», réagit Chiasson.

L'ailier québécois a marqué son premier but en huit parties, lundi soir, quand les Sénateurs ont vaincu les Sharks de San Jose.

Il aura encore fort à faire ce soir. Il n'y a pas de changements à prévoir dans l'alignement des Sénateurs. En l'absence des ailiers Clarke MacArthur et Milan Michalek, Chiasson fera encore une fois partie du top-6 à l'attaque.

«Je ne suis pas différent des autres. Je dois prouver que je mérite de conserver ma place dans ce groupe», dit-il.

Andrew Hammond obtiendra un départ de plus. Il tentera d'égaler un vieux record appartenant à Patrick Lalime, en disputant un 16e match de suite sans subir un revers en temps réglementaire ou en prolongation.

Craig Anderson a participé à la séance d'entraînement optionnelle des Sénateurs, ce matin. Il ne sera toutefois pas capable de jouer en soirée. Chris Driedger sera une fois de plus appelé à seconder le Hamburglar.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Tandis que les Sénateurs affronteront les Rangers, les Bruins de Boston accueilleront les Ducks d'Anaheim. Les Bruins tenteront de freiner une séquence de cinq défaites d'affilée contre une des cinq formations qui luttent en ce moment pour l'obtention du trophée des Présidents.

2 - Les Rangers ont connu pas mal de succès au Centre Canadian Tire. Au cours des cinq dernières saisons, ils y ont signé six victoires en neuf visites. Toutes leurs victoires ont été obtenues en temps réglementaire.

3 - Cam Talbot a remporté son seul match en carrière contre les Sénateurs. Il a stoppé 29 des 30 lancers dirigés vers lui dans une victoire de 4-1 des Blueshirts au CCT, le 18 janvier 2014.

4 - Mika Zibanejad a inscrit six points en sept rencontres, depuis le début de sa carrière, contre le club de New York. Il est à trois points du plateau des 100 en carrière.

5 - Le défenseur franco-ontarien Dan Boyle a récolté sept points à ses huit dernières rencontres contre les Sénateurs.

Formation probable des Sénateurs

AGCAD
HoffmanZibanejadRyan
StoneTurrisChiasson
LazarPageauCondra
SmithLegwandGreening

DGDD
MéthotKarlsson
WierciochCeci
BorowieckiGryba

Formation probable des Rangers

AGCAD
KreiderStepanNash
MillerBrassardZuccarello
HagelinHayesFast
GlassMooreSheppard

DGDD
YandleGirardi
McDonaghStaal
HunwickBoyle
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer