Un peu de mouvement à l'infirmerie

Clarke MacArthur.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Clarke MacArthur.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Dans un dernier droit où ils ont besoin de toute l'aide possible pour se tailler une place en séries, les Sénateurs ont vu une bonne nouvelle être accompagnée de deux mauvaises en fin de semaine.

Alors que l'attaquant Clarke MacArthur a patiné avec ses coéquipiers samedi matin pour la première fois depuis qu'il a subi une commotion cérébrale le mois dernier, en soirée les attaquants Milan Michalek et Matt Puempel sont tombés au combat à leur tour.

Le vétéran Michalek a été blessé au «haut du corps» en première période contre Toronto et il n'est pas revenu au jeu par la suite. Idem pour la recrue Puempel en deuxième période après qu'il ait bloqué un tir.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef Dave Cameron a mentionné qu'il n'avait pas d'idée combien de temps le premier pourrait s'absenter, tandis qu'il a dit que Puempel «ratera un bout de temps, il sera réévalué de semaine en semaine».

Hier, les Sénateurs ont rappelé le vétéran centre Zack Smith de Binghamton, où il était en séjour de conditionnement en fin de semaine. Absent depuis la mi-décembre en raison d'un poignet disloqué, Smith a obtenu un but et une passe en deux parties avec les petits Senators et il sera disponible pour affronter les Sharks ce soir, tout comme Colin Greening, laissé de côté samedi pour un neuvième match de suite.

MacArthur, de son côté, n'est pas prêt de revenir au jeu.

«Les commotions sont un sérieux problème et quand votre joueur en a une et qu'il rate une période prolongée, c'est toujours bien de les revoir sur la glace, non seulement pour ce qu'il apporte à l'équipe, mais surtout parce que ça veut dire que sa santé s'améliore», a dit Cameron samedi.

«Je ne veux pas parler de date de retour parce que je ne sais pas combien de temps il a été capable de patiner avec nous, par rapport à quand il patinait en solitaire. La prochaine chose sera de savoir quand il pourra absorber des contacts et je ne sais pas quand il aura le feu vert pour ça», a-t-il ajouté.

Le gardien Robin Lehner, blessé sur la même séquence que MacArthur, ne serait pas prêt à revenir sur patins, quant à lui. Et c'est mystère et boule de gomme concernant l'autre gardien blessé, Craig Anderson, qui soigne sa main droite endolorie depuis deux mois maintenant.

Mbrassard@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer