Des Sénateurs «pas trop fatigués» débarquent sur Long Island

Andrew Hammond... (AP)

Agrandir

Andrew Hammond

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(UNIONDALE) On ne sait toujours pas qui, entre Craig Anderson et Andrew Hammond, affrontera les Islanders de New York ce soir.

Dave Cameron devrait faire connaître son choix aux environs de 17 h, lorsque les Sénateurs d'Ottawa débarqueront au Nassau Veterans Memorial Coliseum.

En attendant, le reste de l'équipe se porte plutôt bien. Même Bobby Ryan, qui a été victime d'une dure mise en échec de la part de Jeff Petry dans les dernières minutes du match de jeudi soir contre le Canadien de Montréal.

«Ça va, tout est correct. Des gens m'ont demandé ce que je pensais de cette mise en échec. C'était une mise en échec parfaitement légale. Le coupable, c'est moi. Au lieu de me protéger, j'ai contemplé un peu trop longtemps la trajectoire de mon lancer», a-t-il déclaré ce matin.

«J'ai dormi. Je me suis bien reposé. J'ai refait le plein d'énergie. La victoire, parfois, peut nous faire oublier bien des choses», a-t-il rapidement ajouté.

Dans la deuxième partie de ce voyage-éclair, Ryan et ses coéquipiers n'auront pas la tâche facile. Les Islanders sont engagés au plus fort d'une passionnante lutte à huit équipes pour l'obtention du trophée du Président.

«Personne ne devrait être surpris par leur bon rendement, croit Ryan. Ils ont beaucoup de profondeur. En début de saison, on se posait des questions quant au talent de leurs gardiens. Eh bien, chacun leur tour, ils ont su remplir leurs missions. Ils ont une vedette de calibre mondiale en John Tavares. Kyle Okposo vient d'effectuer son retour au jeu. Les Islanders sont dangereux. Leurs jeunes joueurs contribuent constamment aux succès de l'attaque. Vraiment, je ne sus pas surpris.»

Il pourrait y avoir un changement à l'attaque chez les Sénateurs. Après avoir raté les trois dernières rencontres, Colin Greening pourrait retrouver sa place dans la formation débutante.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Le match de ce soir marquera la 43e et dernière visite des Sénateurs au Nassau Coliseum. «À moins de les affronter en séries», a noté Erik Karlsson ce matin. Au fil des ans, les représentants d'Ottawa ont connu beaucoup de succès dans cet amphithéâtre d'une autre époque. Ils y ont conservé une fiche de 24-9-6-3.

2 - Avec ses deux points inscrits jeudi soir, à Montréal, Karlsson a fait son entrée parmi les 10 meilleurs marqueurs de l'histoire des Sénateurs. Après avoir disputé 381 parties dans la LNH, il totalise 290 points. Il a besoin d'inscrire 110 points de plus pour percer le top 5. Il devra s'armer de patience et récolter 818 points pour déloger son bon ami Daniel Alfredsson du premier rang.

3 - Le prochain but de Milan Michalek sera son 200e dans la LNH. Seulement 15 joueurs d'origine tchèque ont atteint ce plateau avant lui.

4 - John Tavares occupe le premier rang du classement des marqueurs de la LNH. Il se dirige vers une saison d'environ 85 points. Depuis l'implantation du calendrier régulier de plus de 80 parties, aucun joueur n'a réussi à remporter le trophée Art-Ross sans inscrire au moins 90 points.

5 - Les Islanders ont remporté 20 de leurs 28 derniers matches à domicile. Ils ont joué à guichets fermés à 19 occasions cette saison. En saison régulière, ils avaient réussi à remplir le Coliseum à seulement 15 reprises lors des quatre saisons précédentes.

FORMATION PROBABLE DES SÉNATEURS

Hoffman - Zibanejad - Ryan

Michalek - Turris - Stone

Lazar - Pageau - Condra

Greening - Legwand - Chiasson

Méthot - Karlsson

Wiercioch - Ceci

Cowen - Borowiecki

FORMATION PROBABLE DES ISLANDERS

Bailey - Tavares - Okposo

Kulemin - Grabner - Strome

Lee - Nelson - Kennedy

Martin - Cizikas - Clutterbuck

de Haan - Boychuk

Strait - Hamonic

Hickey - Visnovsky

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer