Andrew Hammond affrontera le CH

Andrew Hammond... (PHOTO MARK J. TERRILL, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Andrew Hammond

PHOTO MARK J. TERRILL, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MONTRÉAL) Le retour du Hamburglar.

Après avoir passé les deux dernières parties au bout du banc, Andrew Hammond retrouvera le filet ce soir. Il affrontera le Canadien de Montréal au Centre Bell.

Craig Anderson comprend la décision de son entraîneur.

«Ça se comprend. Dans le hockey, tout se mérite. Hammer a fait du super boulot depuis son arrivée. Il mérite d'obtenir cette nouvelle opportunité de jouer. Je l'ai eue, ma chance. Dans le dernier match, j'ai commis quelques erreurs de trop. Si j'avais arrêté la rondelle avec mes dents, si j'avais joué aussi bien que Tuukka Rask, je pourrais me plaindre et exiger d'obtenir cet autre départ. Malheureusement, ça ne s'est pas passé ainsi», a-t-il résumé ce midi.

Hammond affrontera le Canadien pour la deuxième fois de sa carrière.

Son assourdissante séquence victorieuse a justement débuté contre eux. Il avait effectué 42 arrêts à leurs dépens, le 18 février dernier, au Centre Canadian Tire.

Le défi s'annonce un peu plus intéressant cette fois. À Ottawa, il a battu le gardien de buts numéro deux Dustin Tokarski. À Montréal, il sera confronté à Carey Price.

Il devra également composer avec la foule du Centre Bell.

«J'ai déjà joué un match ici. L'an dernier, dans la Ligue américaine, les Senators de Binghamton avaient affronté les Bulldogs de Hamilton sur cette patinoire. Les gradins n'étaient pas remplis à pleine capacité pour cette partie, mais ça m'a quand même donné une idée de l'ambiance», révèle-t-il.

«Pour le reste, je dirais que rien ne change pour moi. J'aborde chaque partie de la même façon. Je m'occupe de ma personne. J'essaie de ne pas trop songer au club adverse.»

L'attaque du Canadien ne traverse pas sa meilleure séquence de la saison. Elle a généré seulement six buts à ses cinq dernières parties.

«Je ne dirais quand même pas que le moment est bien choisi pour affronter le Canadien. Cette formation ne se retrouve pas au sommet du classement par accident. Elle a fait de bien belles choses, tout au long de la saison, pour s'y installer», souligne Cameron.

Un autre changement à prévoir, en défensive, chez les Sénateurs. Jared Cowen remplacera Eric Gryba dans le troisième duo.

Cinq choses à savoir pour le match de ce soir

1 - Un anniversaire douloureux approche pour les Sénateurs. Le 15 mars 2014, les joueurs qui étaient alors dirigés par Paul MacLean ont laissé filer une avance de trois buts dans les cinq dernières minutes de la partie avant de s'incliner en prolongation, contre le Canadien, au Centre Bell. Ils n'ont jamais signé une seule victoire sur la patinoire du Tricolore depuis.

2 - Les Sénateurs ont conservé une fiche de 5-0-1 à leurs six derniers matches sur des patinoires adverses.

3 - Soirée importante pour le vétéran défenseur Sergeï Gonchar. Il disputera son 1300e match en carrière dans la LNH. Gonchar a passé près de 15 % de sa carrière avec les Sénateurs. En 186 parties dans l'uniforme d'Ottawa, il a récolté 91 points.

4 - Un changement à prévoir au sein de l'alignement du Canadien. Pierre-Alexandre Parenteau réintégrera la formation. Brian Flynn, acquis à la date limite des transactions, lui cédera sa place.

5 - La prochaine mention d'aide de Bobby Ryan sera sa 200e dans la LNH. Il a été blanchi de la feuille de pointage à ses deux dernières rencontres.

Formation probable des Sénateurs

AGCAD
HoffmanZibanejadRyan
MichalekTurrisStone
LazarPageauCondra
PuempelLegwandChiasson

DGDD
MéthotKarlsson
WierciochCeci
CowenBorowiecki

Formation probable du Canadien

AGCAD
PaciorettyDesharnaisGallagher
GalchenyukPlekanecParenteau
EllerDe La RoseSmith-Pelly
PrustMitchellWeise

DGDD
MarkovSubban
GilbertPetry
BeaulieuGonchar
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer