Au tour de Puempel

L'espoir des Sénateurs Matt Puempel a joué son... (Archives, LeDroit)

Agrandir

L'espoir des Sénateurs Matt Puempel a joué son premier match dans la LNH, samedi. Il passé 8 minutes et 41 secondes sur la patinoire au cours desquelles il a dirigé un tir vers le gardien adverse.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Leur situation au classement et une épidémie de blessures dictent que les Sénateurs donnent des essais à leurs jeunes espoirs d'ici la fin de la campagne.

Après Shane Prince lors des deux matches précédents, ce fût au tour de Matt Puempel, choix de première ronde (24e au total) en 2011, d'obtenir une chance de se faire valoir samedi lors de la visite des Panthers au Centre Canadian Tire.

Et il y en aura d'autres, a indiqué le dg Bryan Murray vendredi, lors d'un point de presse impromptu.

«Nous avons donné quelques parties à Shane et nous allons faire de même avec Matt. Buddy Robinson devrait également venir jouer un match ou deux. Nous voulons évaluer où ils en sont rendus dans leur carrière» a-t-il résumé.

«Chris Wideman connaît une excellente saison à Binghamton, il est un petit défenseur qui bouge bien la rondelle et il mérite une chance lui aussi, mais le problème dans son cas, et celui de Freddy Claeson aussi, est que nous avons présentement huit défenseurs», a poursuivi Murray.

Robinson pourrait être rappelé dès dimanche puisque les Sénateurs aimeraient avoir 13 attaquants sous la main pour leur voyage en Californie.

Puempel, qui a pratiqué vendredi sur un quatrième trio avec David Legwand et Alex Chiasson, est évidemment très content de pouvoir faire ses débuts tant attendus dans la LNH.

«J'étais un peu nerveux pour ma première séance d'entraînement avec les gars, mais une fois sur la glace, c'est du hockey comme tu l'as pratiqué toute ta vie», a-t-il noté d'entrée de jeu en revenant au vestiaire de l'équipe au CCT.

Puempel, qui portera le numéro 26 - porté pour la dernière fois par Ryan Shannon (et André Roy avant lui) -, avait connu une saison de 30 buts et 18 passes l'an dernier à Binghamton à sa saison recrue chez les professionnels, mais il a été moins prolifique jusqu'ici cette saison, avec 12 filets et 32 points.

«C'est une année différente à Binghamton. L'équipe a connu des ratées. Il y a des éléments de mon jeu qui s'améliorent, d'autres qui ont régressé. J'ai toujours été connu comme un marqueur, mais quand ça ne rentre pas pour toi, tu dois trouver d'autres moyens de contribuer. J'essaie de m'améliorer défensivement en parlant beaucoup avec Luke (Richardson, l'entraîneur-chef)... J'ai moins de buts, mais j'ai déjà plus de passes que l'an dernier, ce qui est positif», souligne l'ancien des Petes de Peterborough et des Rangers de Kitchener.

Devant ses parents

Puempel espère bien que ses parents pourront venir de leur résidence d'Essex, dans le sud de l'Ontario, pour assister à ses débuts.

«Je ne serais pas ici sans eux, donc ils devraient être là», a-t-il ajouté.

Il a aussi dit qu'il n'avait pas été déçu quand le premier rappel effectué par les Sénateurs, autre que celui de Jean-Gabriel Pageau, avait été lancé vers Shane Prince, qui avait été repêché après lui (deuxième ronde) en 2011.

«J'étais content pour lui, il connaît une meilleure saison que moi et il le méritait. Je me doutais bien que j'obtiendrais ma chance moi aussi», mentionne l'ailier gauche de 22 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer