Des nouvelles des Sénateurs éclopés

Robin Lehner et Clarke MacArthur se sont blessés... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Robin Lehner et Clarke MacArthur se sont blessés lundi.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le directeur général Bryan Murray a confirmé vendredi que Robin Lehner a subi une commotion cérébrale, lundi, lors de sa collision avec Clarke MacArthur. Ce dernier souffre également du même mal.

Craig Anderson brillait à nouveau par son absence lors de l'entraînement de vendredi. Ça fait maintenant un mois que le cerbère est au rancart en raison d'une blessure à la main droite.

«Je pensais que Craig serait maintenant prêt à jouer, mais il semble que ce ne soit pas le cas. Il a encore un problème à tenir son bâton, ce qui est important pour lui... Il a une ecchymose profonde à son os», a révélé Murray.

«Quant à Robin, il a été sonné pas mal solidement. Il va être au repos jusqu'à ce qu'il passe les tests (de référence). Il ne se sentait pas très bien (vendredi), donc ça va prendre quelques jours avant qu'il puisse participer à un entraînement. On espère que ce ne sera pas trop long, mais ça pourrait l'être. Il en va de même pour Clarke, qui était à l'aréna (vendredi matin), mais qui ne se sentait pas trop bien. Ils ne feront probablement pas le voyage», a ajouté Murray, qui a placé les noms de Lehner et MacArthur sur la liste des blessés.

Neil opéré

Pendant qu'il offrait des mises à jour sur les blessés de son club, Bryan Murray a révélé que l'attaquant Chris Neil a subi une opération à son poignet gauche jeudi, une plaque de métal ayant été insérée près de son pouce afin d'accélérer le processus de guérison.

«On nous a dit qu'il devrait enlever son plâtre dans deux semaines et il devrait pouvoir jouer ensuite dans quatre ou cinq semaines, ce qui nous amène presque à la fin de la saison», a indiqué Murray.

Ce dernier a réitéré qu'il ne pensait pas échanger son dur-à-cuire de 35 ans, qui est encore sous contrat pour une autre année. «Ça prendrait toute une offre pour qu'on s'en départisse», a-t-il dit.

Il entend montrer le même genre de loyauté envers le défenseur Chris Phillips, qui est présentement sur la touche en raison de maux de dos. Il faudrait que celui-ci lui demande d'aller finir sa carrière ailleurs, avec l'objectif de gagner une Coupe Stanley, pour qu'il cherche à conclure une transaction l'impliquant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer