Troisième revers de suite pour les Sénateurs

Nick Foligno réussit à déjouer Robin Lehner du... (PHOTO FRED CHARTRAND, PC)

Agrandir

Nick Foligno réussit à déjouer Robin Lehner du revers.

PHOTO FRED CHARTRAND, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déjà élevé, le niveau de frustration chez les Sénateurs d'Ottawa a grimpé d'un cran samedi soir quand ils ont encaissé une troisième défaite de suite où ils ont dû se contenter d'un maigre but.

Les Blue Jackets de Columbus sont venus leur infliger un revers de 4-1 sur leur patinoire du Centre Canadian Tire pour passer devant eux au classement dans l'Est, alors qu'une victoire des Maple Leafs de Toronto les a aussi relégués au 14e rang dans l'Association avec leur dossier de 20-22-9. Leurs chances de participer aux séries s'effritent de match en match alors que celles de gagner la loterie pour Connor McDavid s'améliorent, en contre-partie.

Le gardien Robin Lehner a particulièrement bien affiché la frustration des siens quand il a alloué un but d'assurance à 13 secondes de la fin, Mark Letustu le déjouant d'un tir précis alors que le défenseur Jared Cowen a raté une mise en échec. Il a lancé son bâton une dizaine de pieds devant lui en signe de dépit.

Auteur de 29 arrêts, le cerbère suédois avait permis aux siens de rester dans le match après deux premières périodes sans but, mais il a cédé sur des revers de Cam Atkinson et Nick Foligno en première moitié de troisième, tandis que Scott Hartnell a marqué dans un filet désert quand il a été retiré à la faveur d'un sixième attaquant avec 90 secondes à faire.

«Je n'ai pas aimé ça et je lui en ai déjà parlé. C'est bien d'avoir une équipe émotive, mais peu importe pourquoi tu fais ça, de la manière qu'il l'a fait, il semblait blâmer ses coéquipiers, a dit l'entraîneur-chef Dave Cameron après le match. Il a fait beaucoup de chemin pour apprendre à contrôler ses émotions, mais il s'est échappé cette fois-là. Je comprends un peu sa frustration, cependant.»

À son cinquième départ consécutif en l'absence de Craig Anderson, blessé, Lehner estimait que son club avait «fait cadeau» d'un troisième match de suite.

«Ce qui me frustre, ce sont les petites erreurs que l'on fait qui coûtent des buts et nous enterrent. Ce soir, on a donné trop de surnombres. Je pense que je joue bien et on joue assez bien pour gagner... Nous sommes tous compétitifs et c'est certain que je dois mieux contrôler mes émotions, ce n'était pas professionnel de ma part [à la fin]», a-t-il avoué.

Erik Condra a réussi l'unique filet des locaux, répliquant à Foligno moins de deux minutes après qu'il se soit échappé. Il a déjoué le gardien Curtis McElhinney en sautant sur une rondelle libre après que David Legwand ait raté son lancer près de l'embouchure du filet.

Kyle Turris a par la suite frappé un poteau de plein fouet en tentant de profiter d'un retour un peu gras alloué par le gardien des Jackets dans l'enclave. «C'est très frustrant, il n'y a pas de doute. Il fallait que je profite de cette chance pour faire 2-2», a-t-il dit.

Auteur de 34 arrêts, McElhinney a aussi volé Mark Stone avec moins de quatre minutes à faire dans le match, plongeant en désespoir de cause pour l'arrêter son tir avec le gros manche de son bâton sur le retour d'une déviation de Turris.

«Notre ligne a eu tellement de chances de compter. Que ce soit moi ou un autre, il faut mettre la rondelle dans le fond du filet. On ne peut pas juste obtenir des chances, il faut compter... Il fallait que ça rentre [à la fin], je prends la responsabilité entière pour ça. C'est frustrant pour moi, si je compte là, au pire on s'en va en prolongation», a souligné Stone, qui avait aussi frappé un poteau en deuxième période. Il a terminé sa soirée à moins-4 même si Cameron a dit qu'il «a été notre meilleur joueur ce soir».

Les Blue Jackets (23-25-3) empochaient de leur côté une deuxième victoire en 24 heures, après un gain de 7-1 contre St. Louis la veille à domicile.

«Nous avons joué un solide match sur la route et nous avons trouvé un moyen de battre un bon club. Pour moi, c'est toujours plaisant de marquer contre mon ancien club. Et j'ai finalement compté sur une échappée, ça fait du bien», a indiqué Foligno.

Les Sénateurs disputeront maintenant leur prochain match mardi soir contre les Sabres à Buffalo, pour ensuite revenir à la maison jeudi pour accueillir les Penguins de Pittsburgh.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer