«Mon père aurait été très fier»

« C'est une belle coïncidence. Je suis convaincu... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

« C'est une belle coïncidence. Je suis convaincu que mon père aurait été très fier de célébrer son anniversaire avec nous aujourd'hui », a confié jeudi le défenseur Chris Phillips.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le hasard fait parfois drôlement les choses.

Chris Phillips aurait battu le record de longévité de Daniel Alfredsson plus tôt, cette saison. Il a été obligé d'attendre un peu plus longtemps parce que Dave Cameron l'a poussé à passer neuf matches dans les gradins.

Il ne pourra jamais oublier la date où il a finalement réussi à s'approprier le record.

Si son père Garth était toujours vivant, il aurait célébré jeudi son 70e anniversaire de naissance.

« C'est une belle coïncidence. Je suis convaincu que mon père aurait été très fier de célébrer son anniversaire avec nous aujourd'hui », a confié le vétéran défenseur, quelques heures avant la partie.

De belles célébrations

Phillips a quand même pu célébrer avec quelques membres de sa famille. Son épouse et ses trois enfants ont passé la soirée dans une loge. Ils étaient accompagnés par sa mère et sa soeur. Ces dernières sont venues de l'ouest canadien parce qu'elles ne voulaient rien manquer de cette soirée spéciale.

Des membres de la « deuxième famille » de Phillips, les anciens coéquipiers Alfredsson, Wade Redden, Shaun Van Allen et Todd White, ont aussi passé la soirée au CCT.

Devant les journalistes, en matinée, Phillips a raconté quelques-uns de ses plus beaux souvenirs professionnels. Sa participation à la finale de la coupe Stanley, en 2007, figure bien entendu en tête de liste.

« Vous allez rire, mais la première ronde éliminatoire que nous avons gagnée, en 1998, m'a procuré des émotions tout aussi fortes », raconte-t-il.

« La réaction de la foule quand Igor Kravchuk a marqué le dernier but dans un filet désert... Nos partisans n'ont jamais plus crié aussi fort. Ce soir-là, j'étais au septième ciel. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer