La tendance se maintient à New York

Carl Hagelin a fait dévier une belle passe... (Associated Press)

Agrandir

Carl Hagelin a fait dévier une belle passe du revers pour déjouer Craig Anderson et procurer la victoire aux Rangers, mardi soir au Madison Square Garden.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) Les Sénateurs d'Ottawa aiment bien donner de bons spectacles sur Broadway et la tendance s'est maintenue mardi soir.

Ils n'ont pas gagné, certes, mais ils ont tenu tête aux Rangers de New York pendant près de 63 minutes avant de s'incliner 3-2 en prolongation, voyant ainsi s'interrompre une série de sept victoires de suite au Madison Square Garden, où ils n'avaient pas perdu en saison régulière depuis le mois d'octobre 2009.

> Sommaire 

Carl Hagelin a fait dévier une superbe passe du revers de Derek Stepan derrière le gardien Craig Anderson à 2:55 de la période supplémentaire pour procurer ce gain à la troupe d'Alain Vigneault, le 494e de la carrière du Hullois d'origine.

«Si tu perds tous tes matches en prolongation, tu joues pour ,500 et ,500 dans cette ligue, ce n'est pas assez bon», a commenté Anderson après ce match où il a fait face à 35 tirs, comme son vis-à-vis Henrik Lundqvist, solide à l'autre bout de la glace.

«Sur le but gagnant, on semblait être à court d'un homme et Hagelin s'est retrouvé derrière notre ligue de défense, il a bien fait dévier une belle passe du revers après un 'spin-o-rama'», a-t-il ajouté.

Après un premier tiers qui ne passera pas à l'histoire, les choses s'étaient animées considérablement en deuxième période.

Les Rangers semblaient prendre le contrôle de la partie alors qu'ils sont frappé deux poteaux, par l'entremise de Martin St-Louis et J.T. Miller, puis que Derek Hayes a ouvert le pointage en sautant sur le retour du lancer de la pointe de Dan Girardi.

C'était à mi-chemin de l'engagement et ça ne regardait pas bien pour les visiteurs, mais deux buts en 63 secondes d'intervalle ont renversé la vapeur.

Lundqvist a frustré Erik Condra sur une échappée, mais le jeu s'est poursuivi et il n'a rien pu faire quand Kyle Turris a repéré Erik Karlsson à l'embouchure du filet, un deuxième but en trois parties pour le capitaine des Sénateurs. Mark Stone a obtenu l'autre passe sur le jeu, portant à six sa série de parties avec au moins un point.

Milan Michalek a enchaîné ensuite en avantage numérique, poussant le retour du tir d'Alex Chiasson sous le gardien des Rangers. C'était son troisième but en cinq matches, tous réussi sur l'attaque à cinq. 

Les Sénateurs ont fait du bon travail en désavantage numérique également pour écouler un cinq contre trois pendant 1:14 minute en fin de deuxième tiers, pouvant ainsi rentrer au vestiaire en avant 2-1.

Mais ce bon travail a été effacé quand Jared Cowen a été distancé par Chris Kreider et que son tir parfait en échappée a touché l'intérieur du poteau à la troisième minute du troisième tiers, ramenant les deux clubs à la case départ.

«Kreider a fait un bon jeu, il a reçu une bonne passe (de Marc Staal). Mais c'est un jeu où il se retrouve seul et on doit fermer le jeu plus que ça», a commenté Anderson sans pointer Cowen du doigt.

Ce dernier a pris le blâme pour ce but, cependant : «Je ne pensais pas qu'il (Kreider) était si rapide que ça. Il est un bon patineur et j'aurais dû reculer un peu plus, c'est de ma faute. C'est une chose facile à réparer, mais c'est une gaffe stupide», a-t-il avoué.

Les Sénateurs vont disputer leur dernier match avant la pause du match des étoiles mercredi soir alors que les Maple Leafs de Toronto seront les visiteurs au Centre Canadian Tire.

«Ce n'est jamais facile de jouer deux parties en deux soirs, mais il va falloir être prêt pour ce match contre de grands rivaux de notre division. Nous avons bien joué et nous avons perdu, mais il faut laisser aller ce résultat», a souligné l'entraîneur Dave Cameron, qui a vu son club (18-18-9) s'approcher à deux points des Leafs avec le point récolté mardi.

Condra vole la vedette

Ce n'est peut-être pas un bon signe pour les Sénateurs quand Erik Condra est le meilleur attaquant des siens.

L'attaquant à caractère défensif a mené les siens avec six tirs au but mardi soir dans le revers de 3-2 contre les Rangers, mais il s'est buté chaque fois à un Henrik Lundqvist solide comme toujours.

«Il est un bon gardien, c'est certain, j'avais de bonnes jambes et j'ai eu de bonnes chances. Mais comme lors des 10 ou 15 dernières parties, nous avons obtenu beaucoup de chances de compter sans sortir avec une victoire. On a bien joué encore, mais on en fait juste assez pour ne pas gagner. Il faut qu'on trouve un moyen de surmonter ça, on travaille chaque jour et on va bien y arriver», a commenté Condra dans le vestiaire des perdants.

Membre de l'unité qui travaille en désavantage numérique, notamment avec Jean-Gabriel Pageau, il avait fait du bon travail en fin de deuxième période pour écouler un désavantage numérique de deux hommes pendant 74 secondes. «C'est souvent énorme d'écouler un cinq contre trois aussi longtemps, mais ça n'a pas été suffisant. Je me répète, mais il faut trouver un moyen», a-t-il noté.

Du côté des gagnants, le Gatinois Derick Brassard a souligné que les Sénateurs ont offert une forte opposition.

«On ne les voit pas souvent, mais ils ont de gros défenseurs qui coupent bien des jeux à la ligne bleue. C'était un match fatiguant, surtout qu'on a joué à trois trios en troisième période, ce qu'Alain (Vigneault) fait rarement», a-t-il confié.

Vigneault n'a pas vraiment eu le choix puisque Dave Cameron n'a pas utilisé les deux autres membres de son quatrième trio, David Legwand et Chris Neil, en troisième période.

Les Rangers (27-13-4) remportaient ainsi un 16e gain à leurs 19 dernières sorties.

Partager

À lire aussi

  • Curtis Lazar n'affrontera pas les Rangers

    Sénateurs d'Ottawa

    Curtis Lazar n'affrontera pas les Rangers

    Avec le retour au jeu de Chris Neil, c'est la recrue Curtis Lazar qui écope et tiendra compagnie à Colin Greening et Patrick Wiercioch dans les... »

  • Brassard et Nash enfin jumelés

    LNH

    Brassard et Nash enfin jumelés

    Il a eu les oreillons le mois dernier et il a failli se faire blesser sérieusement par une jambette de Brad Marchand la semaine dernière. »

  • Le record de Phillips attendra

    Sénateurs d'Ottawa

    Le record de Phillips attendra

    Comme il a été laissé de côté pour une sixième fois en 15 parties, Chris Phillips ne pourra pas égaler le record de parties jouées dans l'uniforme... »

  • Les Sénateurs résistent

    Sénateurs d'Ottawa

    Les Sénateurs résistent

    Dernière soirée de travail avant la pause du Match des étoiles. Craig Anderson en a profité pour voler un autre match. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer