Duel de mauvais gardiens

Les Sénateurs ont laissé filé une avance de... (Associated Press)

Agrandir

Les Sénateurs ont laissé filé une avance de 3-1, encaissant cinq buts sans réplique.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Dallas) Les Sénateurs d'Ottawa auraient facilement pu terminer leur long voyage dans l'ouest sur une note victorieuse, hier soir. Ils affrontaient une autre formation qui éprouve de sérieux ennuis devant le filet.

Le problème, c'est que Dave Cameron a lui aussi envoyé un gardien qui en arrache, sur la patinoire du American Airlines Center.

> Poursuivez la discussion dans le blogue de Sylvain St-Laurent

> Sommaire 

Kari Lehtonen et Anders Lindback n'ont pas été terribles dans ce match.

Robin Lehner a été moins bon, encore.

Le Suédois a laissé les Stars de Dallas marquer quatre buts d'affilée au deuxième tiers. Les Sénateurs ont échappé ce match, 5-4.

«Ce n'est pas la défaite d'un seul homme. C'est une défaite d'équipe. En deuxième période, nous avons arrêté de patiner et ils ont profité de leurs chances», croit Clarke MacArthur.

Lehner était un peu inquiet, en début de journée, à l'idée d'affronter son ancien capitaine Jason Spezza. Il allait même jusqu'à parler de «psychologie triplement inversée».

«Je connais les tendances de Jason. Mais il sait que je connais ses tendances. Va-t-il essayer des trucs différents juste pour me déstabiliser?»

Finalement, Spezza n'a pas été trop menaçant. À son premier match en carrière contre son ancienne équipe, le centre numéro deux des Stars n'a pas participé au pointage. Il s'est surtout signalé en remportant 10 de ses 13 mises en jeu.

Pour noircir la feuille de pointage, il faudra repasser. Il visitera le Centre Canadian Tire pour la toute première fois dans 15 jours.

Hier, le défenseur recrue John Klingberg a mené l'attaque des Stars en connaissant son premier match de deux buts en carrière. Trevor Daley, Ales Hemsky et Erik Cole ont été les autres marqueurs du club gagnant.

Il serait injuste de blâmer exclusivement Lehner. Il y avait, encore une fois, beaucoup de circulation devant son filet.

Il faut cependant reconnaître qu'il n'a pas signé une seule victoire dans le dernier mois. Depuis, il a disputé quatre matches et demi. En 280 minutes de jeu, il a laissé passer 19 rondelles.

La longue période d'insuccès des Sénateurs au Texas se poursuit. Ils n'ont pas gagné au AAC depuis le 7 décembre 2007.

On pensait bien que le scénario serait différent hier soir. 

À mi-chemin au premier tiers, ils avaient décoché cinq tirs et marqué deux fois. Les buts de Mike Hoffman et Clarke MacArthur avaient convaincu Lindy Ruff de rappeler son gardien partant Lehtonen au banc.

Avec Lindback devant le filet, les Sénateurs devaient se sentir en confiance. L'ancien gardien du Lightning de Tampa Bay poursuit sa longue descente aux enfers dans le Lone Star State. Il présentait, avant la partie, une ronflante moyenne de buts alloués de 4,26.

Jared Cowen l'a déjoué avant la fin du premier tiers. Certains joueurs -- surtout ceux qui n'ont pas marqué depuis un bout de temps -- avaient alors l'air de croire que c'était l'ouverture d'un festival offensif.

Finalement, Milan Michalek aura été le seul à en profiter. Il a marqué son deuxième but en autant de matches durant une supériorité numérique au troisième tiers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer