La ligue récompense Hoffman pour ses efforts

Mike Hoffman... (PATRICK WOODBURY, LeDroit)

Agrandir

Mike Hoffman

PATRICK WOODBURY, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(GLENDALE, ARIZONA) Sur le coup de 18h, samedi, Mike Hoffman a réalisé certaines choses.

L'ailier gauche de 25 ans savait depuis un bout de temps qu'il était la plus belle surprise chez les Sénateurs cette saison. Quand on l'a invité à participer à la fin de semaine des étoiles de la LNH, il a compris que les bonzes du circuit Bettman avaient pris connaissance de ses bonnes performances.

Hoffman sera un des deux représentants des Sénateurs, dans une dizaine de jours, à Columbus. Bobby Ryan l'accompagnera dans cette aventure.

Ryan, deuxième meilleur marqueur de son équipe avec 28 points en 38 parties, sera le seul à prendre part au Match des étoiles, le dimanche 25 janvier. Hoffman fait partie d'un groupe sélect de six recrues qui prendront part au concours d'habiletés du samedi24.

«Je ne suis pas complètement surpris, avoue l'ancienne gloire de la LHJMQ. Je ne savais pas trop combien de joueurs obtiendraient une invitation pour ce week-end. Je ne savais même pas si la ligue faisait encore une place aux meilleures recrues durant cette fin de semaine. Je garde quand même un oeil sur les statistiques. Je me disais que j'avais des chances...»

Hoffman a marqué son 14e but de la saison, ce week-end, dans la victoire contre les Coyotes.

Sa nomination a fait des heureux partout dans le vestiaire.

Même s'il a connu quatre saisons de plus de 30 buts chez les Ducks d'Anaheim, Ryan n'a jamais eu la chance de prendre part à un Match des étoiles. Il est bien heureux d'avoir obtenu son ticket pour Columbus, mais il se réjouit encore davantage pour son partenaire de trio. «Hoff connaît une saison incroyable. Il s'amuse. Je m'amuse beaucoup dans mon rôle de mentor. Pendant plusieurs années, il faisait partie des joueurs qui étaient sur le point d'éclore. Cette année, il a vraiment trouvé sa place. J'espère qu'il va continuer de s'amuser durant sa fin de semaine parmi les étoiles.»

Hoffman s'attend à prendre part au concours du patineur le plus rapide. Il a remporté cette épreuve, l'an dernier, lors de la Classique des étoiles de la Ligue américaine.

Ryan, dans tout ça? «Je sais fort bien que je ne suis pas capable de gagner une course. Par contre, le capitaine qui va me repêcher va découvrir que je suis un as à l'épreuve des tirs de précision.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer