Chiasson met fin à sa léthargie... malgré lui

Alex Chiasson.... (Photo John E. Sokolowski, USA TODAY)

Agrandir

Alex Chiasson.

Photo John E. Sokolowski, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(BUFFALO) Au milieu d'une léthargie où il n'avait pas marqué à ses huit parties précédentes, Alex Chiasson n'allait pas cracher sur un petit but.

L'attaquant québécois des Sénateurs voulait effectuer une passe à Curtis Lazar sur la descente à deux contre un où il a enfilé le quatrième but des siens, a-t-il cependant avoué dans le vestiaire après le revers de 5-4 des siens à Buffalo hier soir.

«Ce n'était pas voulu. Je savais que le défenseur allait glisser, j'ai essayé de faire la passe, mais la rondelle était sur le talon de mon bâton et je l'ai manquée. Je vais le prendre pareil, j'ai manqué pas mal de chances dernièrement. Notre trio avait eu un peu de misère lors des deux premières périodes, on a marqué deux buts, mais ce n'est pas indicatif de la manière qu'on devrait jouer», a dit Chiasson.

Les Sénateurs n'ont effectivement pas joué un gros match contre des Sabres qui les talonnent au bas du classement de la division Nord-Est.

L'entraîneur-chef Dave Cameron l'a évidemment noté après-coup. «C'était un match avec des hauts et des bas. Il y a eu de bonnes choses, c'est excitant de combler un déficit de 3-1 pour prendre les devants, mais c'est décevant de perdre cette avance. Nous n'avions pas autant de jambes que lors des matches précédents, et notre exécution faisait défaut (sloppy a-t-il dit en anglais)», analysait Cameron.

Les Sénateurs ont aussi raté la cible à 16 reprises dans le match, Erik Karlsson manquant de précision six fois à lui seul.

Cameron se réjouissait cependant d'avoir vu Curtis Lazar enfiler son premier but en carrière: «Il est tellement un bon kid, c'est bien de voir ça. Il n'était pas chanceux autour du filet. On le faisait jouer même s'il n'avait pas compté parce qu'il joue bien sur les 200 pieds de la glace. Il est bon sans la rondelle dans les deux autres zones la plupart du temps et c'est bien de le voir marquer comme ça», a-t-il souligné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer