Un deuxième départ de suite pour Lehner

Robin Lehner.... (Archives LeDroit)

Agrandir

Robin Lehner.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(BOSTON) Son prédécesseur Paul MacLean maintenait toujours que Craig Anderson était son gardien numéro un, mais au lendemain du retour au jeu de Robin Lehner couronné par une victoire en tirs de barrage contre les Bruins, Dave Cameron refusait catégoriquement de se compromettre à ce sujet.

Tout ce que l'entraîneur-chef des Sénateurs était prêt à dire, c'est que Lehner obtiendra un deuxième départ consécutif ce soir alors que son club rendra visite aux Sabres à Buffalo, un match déplacé au calendrier en raison de la tempête de neige du mois dernier dans le nord de l'état de New York.

«On regarde le portrait d'ensemble. Généralement, ma théorie est que lorsque vous avez deux bons gardiens, ce n'est pas bon qu'un d'entre eux soit inactif trop longtemps. Nous avons une saine compétition à l'interne et ça va être évalué au jour le jour. Ça va se décider dans mes discussions avec Rick Wamsley, l'entraîneur des gardiens», a-t-il indiqué hier.

Après avoir accordé un mauvais but en première période, Lehner a été presque sans bavure pour le reste du match de samedi, effectuant 29 arrêts en plus d'arrêter deux tirs sur trois en fusillade.

C'était un premier départ pour Lehner depuis le 29 novembre dernier, lui qui a passé une semaine sur la liste des blessés en raison d'un genou endolori avant d'agir comme substitut jeudi contre les Kings.

«Je ne me sentais pas rouillé, mais j'ai trouvé que le jeu allait vite au début. Plus ça avançait et mieux je me sentais, cependant. Le mauvais but, ce n'est pas le premier ni le dernier que j'accorde», a noté le cerbère suédois.

Lehner a gagné ses trois parties qui sont allées en fusillade cette saison.

«J'ai eu de la difficulté avec les tirs de barrage à mes débuts à chaque niveau, je crois. J'imagine que je suis plus patient maintenant. Je préfère toujours la fusillade à l'idée de jouer à trois contre trois», a-t-il noté.

Mbrassard@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer