Les Sénateurs s'intéressent à Matt O'Connor

Les Sénateurs ont le gardien Matt O'Connor dans... (Courtoisie, Matt Dresens)

Agrandir

Les Sénateurs ont le gardien Matt O'Connor dans leur mire. Tout comme les Oilers, les Blackhawks et les Red Wings.

Courtoisie, Matt Dresens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Encore une fois, cette année, Bryan Murray tentera d'ajouter du talent à sa formation en puisant dans la filière des joueurs autonomes de la NCAA. À la fin de l'hiver 2015, selon nos informations, il aura un gardien de buts dans sa mire.

Murray et ses adjoints s'intéressent vivent à un dénommé Matt O'Connor.

À 22 ans, ce jeune Torontois impressionne d'abord par son physique. Il mesure six pieds et cinq pouces.

Il a vraiment commencé à impressionner les dépisteurs au début de la saison. Il a défendu la cage des Terriers de Boston University dans presque tous leurs matches. L'équipe trône au sommet de la Conférence Hockey East, avec seulement trois revers en temps réglementaire en 15 parties.

Sa moyenne de buts alloués s'élevait jeudi à 1,73.

Les Sénateurs auraient de bonnes chances de lui mettre la main dessus, mais ils auront de la compétition. Les Oilers d'Edmonton, qui sont toujours à la recherche d'un gardien, auraient également démontré de l'intérêt. Les Blackhawks de Chicago et les Red Wings de Détroit seraient aussi sur les rangs.

À Ottawa, O'Connor ne serait pas le seul gardien d'avenir.

Les Sénateurs fondent beaucoup d'espoir en Marcus Högberg. Ils l'ont repêché en troisième ronde lors du repêchage de 2013. Les adjoints de Murray, Pierre Dorion et Randy Lee, reviennent justement de voyage. Ils ont assisté en personne à un de ses matches, devant le filet du Linkopings HC, dans la ligue d'élite suédoise.

«Il est vraiment habile sur ses deux pattes. Il est très athlétique. Il est vraiment gros, mais il avait tendance à se faire petit devant son filet. Rick Wamsley est passé par la Suède avant nous cet automne. Il lui a donné des bons conseils pour paraître plus imposant. Il s'est montré très réceptif», explique Lee.

Högberg est un des plus jeunes gardiens à évoluer dans la première division suédoise. «Avant le début de la saison, on souhaitait simplement que Marcus se retrouve dans une position où il aurait la chance de jouer souvent. À l'heure actuelle, il est utilisé dans un peu moins de la moitié des matches de son équipe, mais c'est un bon point de départ. Il a connu du succès jusqu'à présent, sera encore plus grand l'an prochain.»

Högberg pourrait donc passer une autre saison en Suède, au moins, avant de traverser en Amérique du Nord. «Les gardiens se développent bien lentement. C'est connu», rappelle Lee.

En attendant son arrivée, les Sénateurs misent toujours sur Andrew Hammond. Le dernier gardien à se joindre à l'organisation à titre de joueur autonome universitaire non repêché à se joindre à l'organisation demeure un des hommes les plus occupés de toute la Ligue américaine.

«Andrew a pris un virage à 180 degrés en ce qui a trait au conditionnement physique. Il se nourrit mieux. Il est devenu un vrai pro, affirme Randy Lee. Nous lui demandons parfois de jouer trois matches en deux jours et demi. C'est éreintant. Il y a de longs voyages en autobus à considérer aussi. Il est vraiment capable d'en prendre.»

Par ailleurs, durant leur voyage en Suède, MM. Dorion et Lee ont aussi rendu visite à deux jeunes défenseurs de l'organisation, Andreas Englund et Mikael Wikstrand.

Lee croit que Wikstrand, un choix de septième ronde en 2012, jouera en Amérique du Nord - probablement à Binghamton - la saison prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer