Sénateurs: fausse note à Long Island

Les Sénateurs d'Ottawa pouvaient conclure leur long voyage automnal sur une... (Associated Press)

Agrandir

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Uniondale) Les Sénateurs d'Ottawa pouvaient conclure leur long voyage automnal sur une bonne note, mais on savait que ce serait difficile. Les Islanders de New York n'avaient pas échappé un seul point en prolongation ou en tirs de barrage depuis le début de la saison.

Ce qui devait arriver arriva. Avec deux minutes à faire à la quatrième période, une passe de Thomas Hickey a dévié contre un patin de Cody Ceci avant de se retrouver dans le filet de Craig Anderson. Les Sénateurs ont encaissé un revers de 3-2 à l'occasion de leur avant-dernier match au Nassau Veterans Memorial Coliseum.

«C'est une dure façon de perdre, mais que voulez-vous? Les équipes qui traversent des mauvaises séquences sont rarement des équipes chanceuses», a déploré Clarke MacArthur en fin de soirée.

Les Sénateurs ont pourtant été chanceux, dans un sens, de ramasser un point. MacArthur a réussi à marquer le but égalisateur à un moment du troisième tiers où ils n'avaient plus de vie.

Les Sénateurs ont été doublement chanceux en fait. À la toute fin d'une deuxième période où ils ont été complètement dominés, ils ont presque encaissé un but.

Vraiment. Si le lancer avait été décoché un quart de seconde plus tôt, ça y était.

Casey Cizikas a dégainé. Craig Anderson a réussi un arrêt partiel. La rondelle a poursuivi son chemin. Les officiels mineurs ont été obligés de regarder la séquence image par image pour conclure qu'il ne restait plus de temps au cadran lorsqu'elle a traversé la ligne rouge.

Les Islanders devaient être franchement déçus quand ils sont rentrés au vestiaire pour le deuxième entracte. Les Dieux du hockey se sont occupés d'eux quand ils sont revenus sur la glace pour le début de la troisième période. Il y avait exactement une minute et sept secondes d'écoulées au dernier engagement lorsque Ryan Strome a marqué le but qui a permis à son équipe de prendre les devants.

Anderson a donc encaissé un quatrième revers consécutif en temps réglementaire. Dommage pour lui. Il n'avait pas été à son meilleur dans ses trois départs précédents. Dans ces trois rencontres, il avait alloué 11 buts aux équipes adverses.

Mardi, il a été le meilleur joueur de son équipe. De loin. Il n'a pas été bombardé comme dans certains des matches précédents, mais il a fait face à une quantité importante de lancers de qualité.

«On alloue moins de lancers depuis un bout de temps, mais les belles opportunités de marquer à nos dépens sont encore trop nombreuses», acquiesce MacArthur.

Brock Nelson a inscrit l'autre but des Islanders.

Mike Hoffman a marqué le premier des Sénateurs.

Jaroslav Halak a signé une dixième victoire consécutive. Après avoir appartenu à trois équipes la saison dernière, personne ne s'attendait à ce qu'il rebondisse de cette façon.

Les joueurs de Jack Capuano ont signé hier une septième victoire d'affilée au Nassau Coliseum. Après 25 parties en saison régulière, ils totalisent maintenant 18 victoires. Même au tout début des glorieuses années 1980, ils n'ont jamais connu un aussi bon départ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer