Il joue présentement son meilleur hockey en carrière

Les Sénateurs ignorent Pageau

Après avoir connu un début de saison difficile,... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Après avoir connu un début de saison difficile, Pageau joue son meilleur hockey en carrière. Il a inscrit cinq points à ses cinq dernières parties. Tous ceux qui l'ont vu jouer dernièrement - Bryan Murray et son adjoint Pierre Dorion y compris - ont l'air de penser que sa place est dans la LNH.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Environ 350 kilomètres séparent Binghamton et Long Island. L'occasion était belle, mais la direction des Sénateurs a choisi de ne pas la saisir.

Jean-Gabriel Pageau n'attendait pas ses copains à l'hôtel, en fin d'après-midi hier, lorsqu'ils sont arrivés en prévision de leur match de ce soir contre les étonnants Islanders.

Pourtant, les astres sont alignés en sa faveur.

L'attaque des Sénateurs est en panne. Elle aurait besoin d'un petit remontant. Qui de mieux pour le faire que celui qui a servi de bougie d'allumage à l'équipe il y a deux ans ?

Après avoir connu un début de saison difficile, Pageau joue son meilleur hockey en carrière. Il a inscrit cinq points à ses cinq dernières parties. Tous ceux qui l'ont vu jouer dernièrement - Bryan Murray et son adjoint Pierre Dorion y compris - ont l'air de penser que sa place est dans la LNH.

« C'est certain que si j'ai ma chance, je vais donner tout ce que j'ai. Je vais essayer d'emmener de l'énergie. Je suis en bonne forme physique, je peux travailler fort chaque shift. En plus, j'ai vraiment confiance en ce moment quand j'ai la rondelle. La confiance, c'est un truc assez dur à gagner quand tu es sur la patinoire. Je l'ai en ce moment. Je suis bien content », confie, au bout du fil, le centre de 22 ans.

Pageau est justement au bout du fil. À Binghamton. Pas sur Long Island. Même avec la blessure à Bobby Ryan, les Sénateurs comptent 13 attaquants dans leur formation. À court terme, ils vont essayer de gérer leurs problèmes sans faire appel à des candidats de l'externe.

« Grâce aux réseaux sociaux, je suis bien au courant des commentaires que les membres de la direction des Sénateurs ont fait à mon sujet dernièrement. Ça me motive. Ça me donne le goût de travailler encore plus fort », dit Pageau.

« Honnêtement, j'essaie de ne pas trop m'attarder à ce qui se passe à Ottawa présentement. Je me dis que ça ne me donnerait vraiment rien. Je vais juste me concentrer sur le travail que j'ai à faire ici. Le reste, je ne le contrôle pas. Je ne souhaite du mal à personne », ajoute-t-il.

Le Gatinois se confie en parlant du nez. Mauvais rhume ?

« Non. L'autre jour, contre Syracuse, j'ai essayé de frapper un gars et j'ai raté mon coup. J'ai foncé tête première dans la bande. Mon nez est un peu enflé. J'ai du mal à respirer... »

Il n'est pas le seul espoir de l'organisation à connaître du succès dans les mineures ces temps-ci. Son coéquipier Shane Prince vient d'être nommé joueur par excellence de la dernière semaine dans la Ligue américaine.

Sortir de la « cave »

À titre d'assistant capitaine, Pageau a effectivement du pain sur la planche dans la Ligue américaine. Sur papier, les Senators de Binghamton semblaient posséder tous les atouts pour connaître une très bonne saison.

Ça ne va pas terriblement bien jusqu'à maintenant.

Avec quatre victoires et un revers en prolongation à leurs cinq dernières parties, les B-Sens ont réussi à se sortir de la cave du classement. Ils ont encore beaucoup de chemin à parcourir. Si les séries éliminatoires de la coupe Calder débutaient aujourd'hui, ils n'en feraient pas partie.

« Tsé, des fois... Tu peux avoir des bons joueurs, un vrai bon groupe de gars. Malgré cela, les choses peuvent ne pas cliquer en partant. Personnellement, je préfère connaître une mauvaise séquence au début d'une saison plutôt qu'à la fin. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer