Bobby Ryan tranche le débat

Paul MacLean voulait lancer un message. Il avait montré le chemin de la galerie... (Associated Press)

Agrandir

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Saint-Louis) Paul MacLean voulait lancer un message. Il avait montré le chemin de la galerie de la presse à deux attaquants qui déçoivent, Milan Michalek et Mika Zibanejad.

Le message a visiblement été reçu.

Les Sénateurs d'Ottawa ont offert un de leur plus gros efforts, un de leurs efforts les plus complets de la saison sur la patinoire du Scottrade Center.

Ils ont réussi à combler un écart de deux buts en troisième période. Alex Chiasson a nivelé la marque alors qu'il restait 41 secondes à jouer.

Bobby Ryan a inscrit le but décisif qui a permis à son équipe de signer une victoire de 3-2 en tirs de barrage.

Seule ombre au tableau. Les 16 680 fans des Blues qui passaient la soirée au centre-ville sont repartis déçus. La ville de Saint-Louis vit des jours difficiles. Les manifestations pacifiques et violentes se multiplient depuis lundi soir, dans la banlieue de Ferguson.

«Pour nous, c'est juste une grosse victoire. Nous n'avons pas bien travaillé lundi soir à Détroit. Il nous fallait cette victoire. Il fallait se rappeler qu'un effort pendant 60 minutes pouvait rapporter», croit le gardien Robin Lehner.

Les Sénateurs sont quand même repartis avec l'impression qu'ils auraient pu gagner ce match plus facilement. À deux reprises, les officiels leur ont refusé un but.

Erik Condra a été le premier à se faire jouer un tour. En première période, le remplaçant de Zibanejad a ramassé une rondelle qui était libre entre les patins de Brian Elliott. Le gardien des Blues, à genoux dans son demi-cercle, n'avait pas réussi à l'immobiliser. Condra l'a poussée juste au moment où l'arbitre Frederick L'Ecuyer s'apprêtait à siffler.

Plus tard, au deuxième tiers, Chris Neil a profité d'une mêlée devant le filet des Blues pour lancer une rondelle dans le filet. Cette fois, les arbitres ont jugé que Condra était entré en contact avec le gardien.

Sur cette séquence, d'ailleurs, Elliott s'est blessé. Il est rentré au vestiaire en évitant de mettre du poids sur sa jambe droite.

Son partenaire, la recrue Jake Allen, n'a pas été capable de compléter le travail pour lui.

Avant la fin de la soirée, Condra a quand même été récompensé pour son travail. En faisant dévier un lancer de la pointe d'Eric Gryba, il a marqué son premier but de la saison. Il a donné le ton à la remontée de son équipe.

«C'était ma première chance de jouer depuis un bout de temps. J'étais excité. Je voulais absolument trouver une façon de m'illustrer», explique-t-il.

L'ailier américain de 28 ans a donc connu sa meilleure soirée de travail de la saison. Le moment était plutôt bien choisi en plus. Six équipes avaient envoyé des dépisteurs à Saint-Louis.

Les Sénateurs, faut-il vous le rappeler, essaient depuis un certain temps de se départir d'un de leurs attaquants par le biais d'une transaction.

Le défenseur Ian Cole et l'ailier Alex Steen ont marqué les buts qui ont donné une priorité de deux buts aux Blues.

Les officiels leur ont aussi refusé un but, quand Jaden Schwartz est entré en contact avec Lehner.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer