La guigne de l'après-midi se poursuit

Alex Steen (20), des Blues de Saint-Louis, est félicité... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Alex Steen (20), des Blues de Saint-Louis, est félicité par ses coéquipiers après son but.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une autre match disputé en après-midi, un autre revers pour les Sénateurs d'Ottawa.

La saison dernière, ils avaient présenté une fiche de 4-12-2 durant leurs matches qui avaient débuté avant le coucher du soleil.

Ils avaient juré que ça ne se reproduirait plus. Ils avaient vaguement parlé de «changements dans leur routine» d'avant-match. Ces changements, avait-on promis, généreraient de meilleurs résultats.

Samedi, dans le premier match d'après-midi de la saison 2014-2015, ils ont été battus, 3-2, par les Blues de Saint-Louis.

Paul MacLean ne veut pas se montrer trop alarmiste. Il rappelle que son équipe a été battue par une des meilleure équipes de l'Association Ouest. Une des meilleures équipes de toute la Ligue nationale de hockey. «Et nous avons plutôt bien joué. Le match a été rapide, comme je m'attendais. Le match a été rude, comme je m'attendais. Nous avons été capables de rivaliser avec eux.»

C'est vrai, mais ce n'est pas complètement vrai. En troisième période, alors qu'ils devaient jouer du hockey de rattrapage devant leurs partisans, les Sénateurs ont été dominés 15-5 au chapitre des tirs au but.

Le gardien des Blues, Brian Elliott, est très bien capable d'échapper un lancer facile lorsque la pression est forte. Sur la patinoire du Centre Canadian Tire, samedi, la pression n'a pas été insupportable.

«C'est peut-être le seul élément décevant de toute cette partie, convient MacLean. Ils nous ont effectivement dominés durant la troisième période.»

Là, encore, il se trouve quelqu'un d'autre pour nous rappeler que les Blues ne sont pas exactement une formation contre qui il est facile de jouer du hockey de rattrapage. «Ils savent comment s'y prendre pour protéger une avance. Ils sont vraiment bien dirigés», note Robin Lehner.

Le jeune gardien suédois, qui avait obtenu un deuxième départ consécutif, a livré une performance plus que correcte. Il a été surpris très tôt, en première période, par le plombier québécois Maxim Lapierre.

Il ne pouvait pas faire grand-chose pour empêcher les deux autres rondelles de pénétrer son filet. La jeune sensation Vladimir Tarasenko a inscrit le deuxième but des vainqueurs. Alex Steen a inscrit le but de la victoire en faisant dévier un tir de la pointe de Jay Bouwmeester.

Mika Zibanejad et Erik Karlsson ont été les marqueurs des Séanteurs. Leurs deux buts ont été marqués dans les 15 dernières secondes d'une supériorité numérique.

«Notre jeu de puissance a fait le travail, mais nous avons été dominés à cinq contre cinq», a résumé MacLean, avant de se lamenter, une fois de plus, sur les trop nombreuses mises en jeu perdues par son équipe.

Les Sénateurs ont présenté un taux de succès de 38 % dans ce match. La journée a été particulièrement pénible pour Kyle Turris. Il a été défait 12 fois sur 14. «À domicile, c'est inacceptable», dit MacLean.

Son équipe s'en va justement sur la route. Elle visitera cinq arénas différents en neuf jours. Avant de retrouver les Blues, mardi, les Sénateurs rendront visite aux Red Wings de Détroit, lundi.

Sinon, dans les nouvelles, on note que Chris Phillips est blessé.

Le vétéran défenseur devait prendre part au match. Il s'est retiré de la formation après avoir pris part à la période d'échauffement.

Phillips a déjà raté deux parties, les 6 et 8 novembre, en raison d'une blessure. Il s'était également soustrait à quelques séances d'entraînement, plus tôt cette semaine.

Patrick Wiercioch l'a remplacé dans la formation débutante.

Curtis Lazar a également regardé cette partie en tenue de ville. Dans son cas, il s'agissait d'un deuxième match consécutif au rancart en raison d'une blessure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer