L'heure de la retraite pour Alfredsson?

Daniel Alfredsson... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Daniel Alfredsson

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il semble bien que Daniel Alfredsson se soit rendu à l'évidence. L'ancien capitaine des Sénateurs d'Ottawa aurait lancé la serviette quant à la possibilité de revenir au jeu avec les Red Wings de Détroit cette saison, selon le commentateur de TSN Darren Dreger.

Incommodé par des maux de dos depuis la fin de la saison dernière, sa première avec la formation du Michigan après un départ controversé de la capitale nationale, Alfredsson n'aurait pas encore avisé les Red Wings de ses intentions, mais leur directeur général Ken Holland s'était déjà fait dire qu'une décision finale viendrait avant la fin de novembre.

Un moment bien choisi?

Comme les Sénateurs seront de passage à Détroit lundi, le moment pourrait être bien choisi pour lui d'annoncer sa retraite, même si Dreger a écrit sur son blogue que le Suédois qui aura 42 ans dans trois semaines «a décidé de ne pas jouer cette saison», ce qui laisserait la porte ouverte à un retour l'an prochain.

«Je ne sais pas si le moment serait bien choisi (lundi), c'est à lui de décider quand il va rendre sa décision. Peu importe quand il va le faire, il va avoir beaucoup de soutien de la part de tout le monde ici à Ottawa. Ça pourrait être approprié de le faire quand on sera là, mais de toute façon, la vague d'appuis pour Daniel va être la même», estimait vendredi l'entraîneur-chef des Sénateurs Paul MacLean.

Choix de sixième ronde, Alfredsson a joué 17 de ses 18 saisons dans la LNH avec les Sénateurs, incluant 14 alors qu'il portait le «C» du capitaine. Il est le meilleur compteur de leur histoire, lui qui totalise 444 buts et 713 passes pour une récolte de 1157 points en 1246 parties en carrière.

Il a été le meilleur marqueur des Red Wings l'an passé avec ses 49 points (18 buts) en 69 rencontres.

«Ça va être la fin d'une ère (quand il va accrocher ses patins), c'est certain, a ajouté MacLean. Il a été un des meilleurs Suédois à jouer dans la LNH, un des meilleurs Sénateurs d'Ottawa et il devrait certainement être considéré pour une intronisation au Temple de la renommée. S'il décide de prendre sa retraite, ça va être fantastique pour lui, (sa femme) Bibi et ses gars, il va pouvoir passer à autre chose.»

L'agent d'Alfredsson, J.P. Barry, n'a pu être joint pour commenter, mais il aurait dit aux Red Wings plus tôt cette semaine que «ça ne regarde pas bien pour un retour» de son client, selon le site Michigan Live.

Ses anciens coéquipiers des Sénateurs, dont son bon ami Erik Karlsson, n'ont pas eu la chance de commenter la nouvelle, celle-ci étant sortie seulement après la fermeture du vestiaire aux médias, une fois l'entraînement de vendredi terminé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer