Jonathan Pitre à la rescousse de Bryan Murray

Jonathan Pitre en compagnie de sa mère.... (Courtoisie)

Agrandir

Jonathan Pitre en compagnie de sa mère.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À Ottawa, Bryan Murray travaille avec des moyens limités. Pour le match d'hier soir, toutefois, il a reçu un coup de pouce. Il comptait sur une paire d'yeux de plus dans la galerie de la presse.

Jonathan Pitre, un adolescent de 14 ans originaire de Russell, dans l'est ontarien, a signé un contrat de dépisteur professionnel d'une durée d'un jour.

Il a passé une partie du match en compagnie du bras droit de Murray, Pierre Dorion.

«Depuis le jour où il a pris le contrôle de l'organisation, Bryan n'a jamais cessé de nous répéter qu'il souhaitait s'entourer de gens qui ont du caractère. Jonathan ne manque certainement pas de caractère», a déclaré Dorion durant la conférence de presse où le jeune homme a signé son contrat.

Jonathan vit avec l'épidermolyse bulleuse dystrophique, une maladie génétique qui s'attaque à sa peau et qui réduit considérablement son espérance de vie.

La maladie ne l'empêche pas de rêver de faire carrière dans le monde du hockey. Répondant à une question très sérieuse d'un journaliste, il a répondu qu'il avait «le hockey dans le sang» et que ce contrat d'un jour lui offrait une belle opportunité de découvrir un milieu dans lequel il aimerait travailler un jour.

S'il pouvait conseiller Bryan Murray, il lui suggérerait de mettre toute la gomme dans le but de faire l'acquisition de Sidney Crosby. «Il est vraiment bon. Ce serait super, d'avoir un bon centre comme lui à Ottawa», déclare-t-il. Il aurait cependant de la difficulté à compléter une transaction. Il aurait beaucoup de mal à laisser partir un des joueurs qui appartiennent à son équipe préférée. «Je les aime tous beaucoup trop.»

Si jamais il ne parvient pas à faire carrière dans le monde du hockey, Jonathan Pitre est prêt à envisager un deuxième plan de carrière... dans les médias. Il devrait d'ailleurs revenir au Centre Canadian Tire, demain. Il passera le match opposant les Sénateurs aux Blues de Saint-Louis entre les commentateurs de la station de radio Unique FM, Nicolas St-Pierre et Alain Sanscartier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer