Au moins Kyle Turris a marqué...

Trouver du positif? Pas facile. Même le très fiable Clarke MacArthur a quitté... (PATRICK WOODBURY, Archives LeDroit)

Agrandir

PATRICK WOODBURY, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trouver du positif? Pas facile. Même le très fiable Clarke MacArthur a quitté la patinoire avec un différentiel plutôt honteux de moins quatre, dimanche soir.

Il a été sur la patinoire lors des quatre derniers buts marqués par les Leafs.

Avec sa fiche de moins trois, Kyle Turris n'était pas très loin derrière.

Mais Turris a marqué. Enfin. Après une longue séquence de 12 parties sans but, il a trouvé un moyen de déjouer James Reimer. «Je m'en réjouirais... Si nous n'avions pas perdu cette partie. J'aurais bien accepté de prolonger ma léthargie de quelques matches, si seulement notre équipe avait continué à gagner», disait-il après la rencontre.

«J'espère quand même que ce but changera les choses et que je pourrai en marquer quelques autres dans les prochaines semaines.»

Turris a marqué ce but alors qu'il venait de sauter sur la patinoire à titre de sixième attaquant alors que Toronto était sous le coup d'une punition à retardement.

Il en doit une grosse à Bobby Ryan. L'ailier américain n'évoluait pas dans le premier trio, dimanche soir. Sur la séquence qui a mené au but de Turris, il a tout fait. Il a d'abord poussé James van Riemsdyk à écoper d'une pénalité. Il a ensuite fait preuve de patience et de créativité avec la rondelle avant de la refiler à Turris.

«Un drôle de jeu, commente Ryan. La rondelle n'arrêtait pas de revenir sur mon bâton. Je suis vraiment content pour Kyle. Nous avons tous déjà passé par là. Vers la fin, il ne comptait plus le nombre de lancers qui rataient le filet de quelques pouces. C'était clairement une histoire de confiance.»

Ryan est revenu au jeu hier après avoir passé le match de samedi dans les gradins. Il est blessé à la main gauche. Alex Chiasson, en revanche, a raté les deux parties du week-end. Il éprouve toujours des ennuis à un pied.

Dans sa conférence de presse d'après-match, hier, Paul MacLean a fait savoir que Marc Méthot accompagnera les Sénateurs dans l'ouest canadien. Ça ne signifie pas cependant qu'il sera utilisé dans un match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer