Philips de retour ce soir?

Chris Phillips a raté son premier match de... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Chris Phillips a raté son premier match de la saison, jeudi. Mais sa blessure, dont on ne connaît pas la nature exacte, semble déjà guérie.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les clubs de la LNH sont toujours aussi cachottiers avec la nature des blessures de leurs joueurs.

Vétéran qui en a vu d'autres, Chris Phillips en a dit un peu plus que la normale vendredi concernant le « bobo » qui lui a valu de rater un premier match cette saison, jeudi soir.

De retour à l'entraînement avec ses coéquipiers, il pourrait revenir au jeu dès samedi soir, s'il n'y a pas de complications après la pratique matinale d'aujourd'hui.

« J'ai eu quelque chose de musculaire qui m'ennuie depuis un bout de temps cette saison. Lors du match contre Détroit, j'ai quitté avant la fin pour éviter un problème plus sérieux qui me garderait au rancart plus longtemps.

« Après une autre journée de repos, je me sentais bien (hier). Une partie de ton corps commence à faire mal, d'autres tentent de compenser et vous devez faire attention que ça ne dégénère pas », a-t-il indiqué.

À l'entendre parler de problèmes reliés à de la glace molle ou des lames de patins trop usées, on peut présumer que c'est un problème relié à l'aine. Phillips a aussi obtenu beaucoup de temps de glace en l'absence de Marc Méthot (23:13 minutes par partie).

« Je pensais que c'était surtout relié au fait qu'il a 37 ans », a blagué son patron, Paul MacLean.

« Dans ce cas-ci, quand on dit que c'est le bas du corps, c'est pas mal plus précis que lorsqu'on dit ça normalement », a aussi dit Phillips en ricanant.

Méthot patine

Concernant Méthot, MacLean a révélé qu'il avait patiné en solitaire encore une fois hier et que ça fait plusieurs journées consécutives qu'il peut le faire. Il n'est pas encore prêt à participer à une séance d'entraînement avec ses coéquipiers, ce qui serait la prochaine étape vers un retour au jeu pour lui.

« Il est possible qu'il nous accompagne lors du voyage dans l'Ouest canadien (qui débutera lundi avec un vol vers Vancouver), afin qu'il soit disponible et qu'il puisse poursuivre ses traitements », a indiqué MacLean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer