Anderson remporte un (gros) duel de gardiens

Craig Anderson a été superbe devant le filet... (Patrick Woodbury)

Agrandir

Craig Anderson a été superbe devant le filet des Sénateurs d'Ottawa.

Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Gros, gros duel de gardiens, hier soir, au Centre Canadian Tire.

Craig Anderson a été superbe devant le filet des Sénateurs d'Ottawa. Jimmy Howard a possiblement été meilleur, devant celui des Red Wings de Détroit.

Howard a cependant encaissé un but de plus, au pire moment, alors qu'il restait un peu plus de cinq minutes à écouler à la troisième période. Il a été battu par un très beau tir de Patrick Wiercioch, ce qui a permis aux Sénateurs d'entreprendre un long séjour à domicile de belle façon, avec une victoire de 3-1.

«Ça faisait un bout de temps que je l'attendais, ce but. Avec toutes les opportunités qui m'avaient été offertes dans les derniers matches, je commençais à devenir anxieux», a dit l'auteur du but victorieux.

Clarke MacArthur a marqué le but d'assurance dans un filet désert vers la fin du troisième engagement.

Plus que jamais, les Sénateurs ont besoin de Wiercioch. Ce n'est pas compliqué, l'équipe vit une véritable pénurie de défenseurs gauchers.

Marc Méthot et Mark Borowiecki manquent à l'appel depuis un certain temps. Chris Phillips est allé les rejoindre à l'infirmerie, hier, au deuxième entracte.

«Une blessure au bas du corps. Pour l'instant, nous allons dire que son état sera évalué chaque jour parce que nous n'en savons pas plus long. Nous allons prendre une décision mercredi matin. Si Mark et Chris ne sont pas disponibles pour notre prochain match, nous pourrions rappeler un défenseur de notre club école», a confié l'entraîneur-chef Paul MacLean après le match.

Son équipe n'a toujours pas disputé un match complet depuis le début de la saison. Elle a, en revanche, connu sa meilleure période de la saison hier soir.

Durant le premier engagement, ils ont dominé les Wings 16-2 au chapitre des tirs au but.

Dans cette première, à l'exception de Howard, les visiteurs étaient complètement amorphes.

Howard a fait ce qu'un gardien doit faire quand son équipe ne se présente pas durant un engagement. Il a tout stoppé.

«Ce n'est pas une situation facile pour un gars comme moi, souligne Anderson. Quand un gardien est si peu occupé, il peut facilement se mettre à réfléchir à tout plein de trucs. Le gardien doit à tout prix demeurer dans le moment présent. C'est ce que j'ai fait ce soir.»

En fin de compte, le gardien des Sénateurs a stoppé 31 rondelles dans cette victoire.

Les deux capitaines ont inscrit les autres buts de la partie. Erik Karlsson a ouvert la marque au deuxième tiers pour les Sénateurs. Henrik Zetterberg a créé l'égalité au début du troisième pour les Wings.

Les Sénateurs ont réussi un petit exploit dans ce match. Ils ont blanchi l'autre vedette de Détroit, Pavel Datsyuk. Le dangereux centre russe avait inscrit 10 points dans ses six premières parties de la saison.

«Quand Mike Babcock décide de séparer Zetterberg et Datsyuk dans un match, ça signifie que l'autre club a fait du bon travail. Mika Zibanejad, Milan Michalek et Erik Condra les ont surveillés de près ce soir. Je leur lève mon chapeau», commente MacLean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer