Mauvais souvenirs de l'attentat de Boston pour les Sens

L'attentat de Boston a fait trois morts et... (Photo: AP)

Agrandir

L'attentat de Boston a fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Le pire, dans toute cette histoire, c'est qu'il ne s'agit pas de notre premier incident du genre...»

Paul MacLean a lâché cette phrase au moment où il s'apprêtait à quitter le Centre Canadian Tire pour rentrer chez lui. Il faisait référence à l'attentat survenu au fil d'arrivée du marathon de Boston, le 15 avril 2013.

Ce jour-là, les Sénateurs étaient à Beantown. Ils devaient se frotter aux Bruins en soirée.

Ce jour-là aussi, la LNH avait décidé de remettre à plus tard le match entre les deux équipes rivales de la section Nord-Est.

Erik Condra, un des cinq joueurs américains de l'équipe à ce moment-là, avait été particulièrement touché.

«Comme je devais participer au match, j'étais rentré à l'hôtel après notre séance de patinage du matin. J'avais fait une sieste. Jim O'Brien et les autres réservistes devaient au départ marcher jusqu'au centre-ville pour aller voir ce qui se passait au fil d'arrivée du marathon. Ils ont changé d'idée à la dernière minute. Ils étaient fatigués parce que nos entraîneurs leur avaient imposé des exercices de patinage supplémentaires en fin de matinée. Finalement, ces exercices de patinage leur ont peut-être sauvé la vie», raconte-t-il.

Le match entre les Sénateurs et les Bruins a été remis 13 jours plus tard. Les Sénateurs ont signé une victoire de 4-2 pour cimenter leur place en séries.

Colin Greening est originaire de Terre-Neuve, mais il a passé quatre années aux États-Unis, alors qu'il étudiait à la prestigieuse université Cornell. Jusqu'à hier, il était convaincu d'avoir grandi dans un pays paisible.

«Tout ça, je vous jure, c'est surréaliste. On ne peut pas se préparer à vivre des journées comme celle-là. On voit des images terribles aux nouvelles, à CNN, à Fox News... On ne pense pas que ça peut se produire dans la ville où on vit», déclare-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer