Mike Hoffman permet aux Sénateurs de signer une quatrième victoire d'affilée

Les Sénateurs d'Ottawa signent une quatrième victoire consécutive.... (Photo Eric Bolte, archives USA TODAY)

Agrandir

Les Sénateurs d'Ottawa signent une quatrième victoire consécutive.

Photo Eric Bolte, archives USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mike Hoffman aurait facilement pu connaître son premier match de deux buts dans la Ligue nationale de hockey, samedi soir. Il a bousillé sa chance, en première période, quand il a échappé la rondelle lors d'un lancer de pénalité.

Il a réussi à tout faire oublier en troisième période. Le but qu'il a marqué était de toute beauté. Un tir du revers décoché alors qu'il arrivait à toute vitesse devant le filet adverse. Spectaculaire.

Son but a surtout permis aux Sénateurs d'Ottawa de signer une quatrième victoire consécutive. Il a fait la différence dans une victoire de 3-2 aux dépens des Blue Jackets de Columbus, au Centre Canadian Tire.

Belle façon de célébrer son retour au jeu.

Les Sénateurs ont entrepris la saison avec 14 attaquants dans leur formation. Chaque soir, deux hommes en santé doivent prendre le chemin de la galerie de la presse. Hoffman avait écopé jeudi soir, lors de la visite de l'Avalanche du Colorado.

Son entraîneur, Paul MacLean, avait décidé de le renvoyer dans le feu de l'action pour lui «permettre d'utiliser sa vitesse contre une formation fatiguée». Les Jackets disputaient un deuxième match en autant de soirs.

«Hoff travaille fort depuis le début du camp. Il nous a encore montré de belles choses ce soir», a laissé entendre MacLean dans sa conférence de presse d'après-match.

«La compétition est forte dans la LNH. Elle est encore plus forte dans notre vestiaire, croit Hoffman. Chaque soir, des attaquants en santé sont laissés de côté. On m'a donné une chance de jouer ce soir. Je tenais à faire quelque chose. Je ne veux pas retourner dans les gradins.»

L'ailier ontarien de 24 ans a inscrit son spectaculaire but aux dépens d'un des meilleurs gardiens de la LNH, Sergeï Bobrovsky.

Ça ne devait pas être le cas. Pour ce deuxième match consécutif, l'entraîneur des Jackets Todd Richards avait fait appel à son deuxième gardien, Curtis McElhinney.

Pour une deuxième fois en autant de matches cette saison à Ottawa, un gardien du club visiteur a terminé la soirée à l'infirmerie.

Jeudi, Reto Berra n'a pas été capable de terminer le match qu'il avait entrepris devant la cage de l'Avalanche du Colorado. Il a été sonné à la suite d'une collision avec Kyle Turris.

Samedi, McElhinney a été renversé par un de ses coéquipiers, Nick Foligno.

Comble de malheur, Foligno et McElhinney ont traîné la rondelle avec eux dans leur glissade. En marquant dans leur propre filet, ils ont donné aux Sénateurs une avance de deux buts dans cette partie.

David Legwand et Erik Karlsson ont inscrit les deux premiers buts de la soirée.

Les Jackets ont joué de leur chance à leur tour un peu plus tard. Avant la fin de l'engagement, on a donné un but à Foligno sur une séquence où Curtis Lazar a poussé la rondelle accidentellement derrière Robin Lehner.

Moins d'une minute plus tard, le défenseur David Savard a créé l'égalité.

«Il y a deux façons de voir les choses. Nous trouvons des façons de gagner en ce début de saison. Nous trouvons aussi des façons de rendre les choses intéressantes pour les spectateurs», a commenté MacLean, lorsqu'est venu le temps de parler de cette nouvelle avance bousillée.

«Je préfère me concentrer sur la première façon de voir les choses pour l'instant. Nous sommes en train de réapprendre à connaître du succès sur notre propre patinoire.»

Les Sénateurs ont remporté cette partie, une fois de plus, grâce au travail de leur gardien.

Lehner a effectué 38 arrêts pour signer sa deuxième victoire de la saison.

Il a tenu bon pendant une troisième période où il a fait face à un barrage de 17 lancers.

Il a réussi un des plus beaux arrêts du mois d'octobre dans la LNH au premier tiers. Alexander Wennberg, premier choix de Columbus au repêchage de 2013, n'avait qu'à pousser la rondelle dans un filet ouvert pour marquer son premier but dans la LNH. Lehner s'est fait un plaisir de priver son jeune compatriote de ce plaisir.

Un troisième joueur suédois doit une fière chandelle au gardien des Sénateurs.

«C'est ma faute. Je n'étais pas là où je devais me trouver sur cette séquence. Je priais pour que Robin réussisse cet arrêt», a confié Erik Karlsson après la partie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer