Sénateurs: un château fort à rebâtir

La saison dernière, les Sénateurs ont à peine... (Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

La saison dernière, les Sénateurs ont à peine joué pour .500 au Centre Canadian Tire (18-17-6), une fiche que l'équipe devra améliorer cette année.

Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après un voyage fort respectable pour lancer leur campagne 2014-2015, les Sénateurs d'Ottawa ne demanderaient pas mieux que de continuer sur leur lancée en revenant à la maison.

Alors qu'ils vont inaugurer leur saison locale au Centre Canadian Tire ce soir en recevant la visite de l'Avalanche du Colorado, ils réalisent fort bien qu'il est impératif pour eux de présenter un meilleur dossier que l'an dernier à cet endroit s'ils veulent participer aux séries éliminatoires le printemps prochain.

La saison dernière, Ottawa a à peine joué pour .500 à domicile (18-17-6), amassant plus de points à l'étranger (19-14-8). Cela explique en grande partie pourquoi le club a raté les séries par cinq points après 82 rencontres.

Le mot d'ordre était donc clair après le premier entraînement de l'équipe sur sa propre patinoire au retour de son périple au Tennessee et en Floride, marqué de deux victoires en trois sorties : il faut que le CCT devienne un véritable château fort cette année.

« C'est une nouvelle saison et il faut commencer les choses différemment, a souligné l'entraîneur-chef Paul MacLean. On s'en vient à la maison en ayant gagné du momentum de nos parties sur la route. Il faut apporter ça à l'aréna (aujourd'hui) et commencer avec un match, être prêts pour celui-ci. »

Le passé n'est pas garant de l'avenir, mais l'an dernier, les Sénateurs avaient également commencé la saison avec un dossier respectable lors de leur premier voyage (2-2-2), et ils avaient remporté leur match inaugural à domicile 5-2 contre les Devils du New Jersey. Ça s'était cependant gâté ensuite.

« Personnellement, j'ai oublié tout ce qui a pu se passer l'an dernier, j'essaie d'aller de l'avant. Mais j'ai aimé comment nous avons joué défensivement lors de nos trois premiers matches », a noté le gardien Craig Anderson, qui devrait affronter son ancien club ce soir après avoir enregistré un jeu blanc lundi, même si MacLean ne l'a pas confirmé hier.

« Habituellement lors des six ou sept premières parties d'une saison, c'est assez chaotique. À date, nous avons trouvé le moyen de gagner une couple de parties. Il faut continuer à s'améliorer à ce chapitre, c'est l'idée en tout cas. Plus vite tu peux faire ça, plus tu vas avoir de succès. Et à la maison, c'est un nouveau départ. On sait que dans cette ligue, il faut gagner chez soi », a ajouté Anderson, qui a une fiche de 0-2-1 contre l'Avalanche avec une affreuse moyenne de 6,36 et un piètre taux d'efficacité de ,836.

Aspirations du capitaine

Le nouveau capitaine Erik Karlsson souhaite que les siens continuent dans la même veine que lors du premier voyage de la saison, où leurs deux gains ont été enregistrés dans des parties à bas pointage (3-2 en fusillade à Tampa Bay et 1-0 en Floride).

« C'est certain que nous voulons être meilleurs à domicile (cette saison), mais on doit jouer de la même façon partout. Parfois, votre mentalité va être différente (à domicile), mais pour nous, il est important de faire le même travail où qu'on soit », a-t-il souligné.

À l'entraînement hier, ce dernier a passé un bon cinq minutes à discuter avec MacLean, interrompant un exercice où les Sénateurs travaillaient leur marquage en zone défensive.

« Ce n'était rien, juste une saine discussion. On doit travailler en équipe si on veut connaître du succès », a noté Karlsson.

« C'est ce qu'un capitaine doit faire, ou n'importe quel leader. Quand vous avez des interrogations, aussi bien solutionner ça sur la glace pour que tout le monde comprenne bien ce qu'on veut. En fin de compte, nous avons tous les deux raisons et l'équipe en sort gagnante », a dit MacLean sur ce même sujet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer