Leeder veut reconquérir les partisans

Les Sénateurs ont l'intention de devenir la première... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Les Sénateurs ont l'intention de devenir la première équipe de hockey professionnel d'Amérique du Nord à miser sur une section dédiée aux supporters les plus passionnés.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quand on pose à Cyril Leeder une question toute simple, à savoir combien d'abonnements ont été vendus pour la saison 2014-15 des Sénateurs d'Ottawa, il offre une réponse très vague. «Nous continuons à en vendre. La semaine dernière a d'ailleurs été très positive.»

Il finit par offrir un bout de réponse révélateur. «Nous accusons un léger retard par rapport à l'an dernier.»

Cette baisse des ventes pourrait expliquer, en partie, ce qui suit.

Le président des Sénateurs est un homme très occupé ces temps-ci. Il multiplie les apparitions publiques. Passe son temps à lancer différentes initiatives. Parle constamment de projets d'avenir.

En conversation avec LeDroit, hier, il a promis entre autres une expérience diablement plus agréable aux fans qui se rendront à Kanata pour assister aux matches cette saison.

Il se dit anxieux de mettre à l'épreuve le nouveau «système» qui devrait alléger les bouchons de circulation dans les environs du Centre Canadian Tire, en fin de soirée. On lui assure que les travaux d'élargissement de l'autoroute 417 entre la promenade Moodie et le chemin Carp seront terminés d'ici la fin de 2014. Ça devrait aussi faciliter les déplacements.

«Quand nous consultons nos partisans, c'est le sujet de conversation qui revient le plus souvent. Les gens aiment assister à nos matches, mais ils seraient encore plus heureux de venir nous voir s'ils pouvaient rentrer à la maison un peu plus tôt.»

M. Leeder promet aussi des changements à l'intérieur du Centre Canadian Tire.

Les Sénateurs ont l'intention de devenir la première équipe de hockey professionnelle d'Amérique du Nord à miser sur une section dédiée aux supporters les plus passionnés, imitant les ultras des clubs de soccer européens. Le projet pilote connaîtrait un certain succès. Les 500 billets disponibles dans la section 319 pour les deux premiers matches du projet pilote ont été vendus.

«Nous avons eu des débats à l'interne. Certains de nos dirigeants croyaient qu'on pouvait facilement ouvrir une section de supporters et y vendre des billets chaque soir. Nous avons finalement décidé de jouer de prudence en tentant l'expérience en ciblant une dizaine de parties. La réponse est plus qu'encourageante et nous permet de croire que ce projet va gagner en ampleur au cours des prochaines années.»

Les fans qui assisteront au match inaugural à domicile, demain soir, pourront voir défiler les joueurs sur le tapis rouge devant le CCT à compter de 16h30. Les quatre nouvelles mascottes de l'équipe, à l'effigie de quatre anciens premiers ministres canadiens, seront également dans la Zone Rouge.

Mascottes à l'oeuvre

Samedi, à l'occasion de la visite des Blue Jackets de Columbus à Ottawa, on pourra voir Sir Robert Borden, Sir Mackenzie King, Sir Wilfrid Laurier et Sir John A. Macdonald faire la course pour la première fois sur la patinoire, durant un entracte.

Les Sénateurs ont «emprunté» cette idée à un club des ligues majeures de baseball. Lors de chaque partie des Nationals de Washington, quatre anciens présidents des États-Unis se livrent en spectacle sur le terrain.

L'an dernier, les Sénateurs ont embauché un nouveau directeur du développement lors des parties. Un ancien du Canadien de Montréal. Les fans n'ont pas remarqué une grosse différence dans l'ambiance.

«C'est dans l'an deux qu'il pourra vraiment commencer à laisser sa trace», croit Cyril Leeder.

Sstlaurent@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer