Sensation de déjà-vu pour les Sénateurs

Les Predators de Nashville ont été, sans l'ombre d'un doute, la meilleure des... (Christopher Hanewinckel, Associated Press)

Agrandir

Christopher Hanewinckel, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NASHVILLE) Les Predators de Nashville ont été, sans l'ombre d'un doute, la meilleure des deux formations, jeudi soir, au Bridgestone Arena.

Surtitre: @N-Surtitre principal:Les Sénateurs ont été déclassés en lever de Rideau

Ils ont eu besoin d'une dizaine de minutes, au début de la troisième période, pour faire en sorte que la logique soit respectée.

Durant cette séquence, ils ont marqué les trois buts qui leur ont permis de battre les Sénateurs d'Ottawa 3-2.

Craig Smith, Shea Weber et Eric Nystrom ont frappé, chacun leur tour, pour régler le cas de Craig Anderson. Merci, bonsoir.

«Ils ont pris de la vitesse en troisième période. Ils ont commencé à obtenir des vraies chances de qualité. Nous n'avons pas été capables de les contenir», a constaté le gardien perdant à son retour au vestiaire.

Au deuxième entracte, on avait une étrange sensation de déjà-vu. Le match d'ouverture de la saison 2014-15 ressemblait beaucoup au match d'ouverture de 2013-14.

Les Sénateurs n'étaient clairement pas la meilleure formation sur la patinoire, mais leur gardien arrêtait tout. La performance inaugurale de Anderson nous rappelait vaguement celle de la saison dernière. Il avait réussi 35 arrêts pour blanchir les Sabres à Buffalo.

Il tenait résolument tête au meilleur joueur sur la patinoire, James Neal.

Dans un été où la direction des Predators s'est donné le mandat de revamper son attaque, Neal a été l'acquisition clé.

L'ancien marqueur de 40 buts a été obtenu dans une transaction sur le parquet du repêchage, en juin.

Les attentes à son égard sont extrêmement élevées à Music City. Il n'avait pas disputé un seul match en saison régulière qu'on avait déjà cousu un gros «A» bleu sur son chandail jaune.

Après deux périodes, il totalisait déjà cinq tirs au but. Il n'a pas trop mis de temps à tisser des liens avec ses nouveaux partenaires de trio. Si rien ne change, les Québécois Mike Ribeiro et Gabriel Bourque connaîtront des saisons très productives.

Neal a surtout poussé les Sénateurs à prendre deux pénalités dans les six dernières minutes de la deuxième période.

La deuxième pénalité a mené au but égalisateur. Jared Cowen était au banc des pénalités lorsque Craig Smith a inscrit le premier but de la saison des Preds.

«Commencer la troisième période en infériorité numérique, quand on cherche à protéger une avance d'un but, ce n'est pas une bonne affaire», commente Anderson.

Rare bonne nouvelle dans cette soirée. Le nouveau centre numéro un des Sénateurs, Kyle Turris, n'a pas mis de temps à s'inscrire au pointage. Il a marqué le tout premier but de la saison des Sénateurs, au deuxième tiers.

Il a toutefois été chanceux, profitant d'un rare moment d'égarement de Pekka Rinne.

Alex Chiasson a également inscrit son premier but de la saison. Il aurait pu en marquer un deuxième, mais Seth Jones a effectué un superbe plongeon derrière son gardien pour réussir le vol de la soirée.

L'ancien centre numéro un des Sénateurs a également brisé la glace. À Dallas, Jason Spezza et Ales Hemsky ont uni leurs efforts pour préparer le premier but de la saison des Stars

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer