Ses droits sont échangés aux Stars

Les Sénateurs coupent les ponts avec Gonchar

Sergueï Gonchar.... (Martin Roy)

Agrandir

Sergueï Gonchar.

Martin Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était écrit dans le ciel que les chances que Sergeï Gonchar revienne à Ottawa la saison prochaine étaient très minces.

Celles-ci sont devenues inexistantes hier alors que les Sénateurs ont échangé les droits sur le défenseur russe de 39 ans aux Stars de Dallas en retour d'un choix conditionnel de sixième ronde au repêchage de 2013, la condition étant évidemment que la formation texane parvienne à s'entendre avec le vétéran arrière-garde avant qu'il ne devienne joueur autonome sans compensation le 5 juillet.

« Nous remercions Sergeï pour son travail à Ottawa, a déclaré le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, par voie de communiqué de presse. Nous croyons que cette transaction permettra à Sergeï de poursuivre sa carrière dans la LNH et nous lui souhaitons du succès avec les Stars. »

Acquis sur le marché des joueurs autonomes à l'été 2010, à un salaire de 5,5 millions $ par saison, Gonchar avait connu une première saison décevante, au point où il avait été hué par les amateurs lors du match inaugural à domicile de la saison 2011-2012, avant de connaître deux solides dernières campagnes dans la capitale.

Au total, il a disputé 186 parties de saison régulière avec les Sénateurs, amassant 15 buts, 76 passes pour 91 points, avec 101 minutes de punition. En carrière, il totalise 217 buts et 558 passes pour 775 points en 1177 parties avec les Capitals de Washington, les Bruins de Boston, les Penguins de Pittsburgh, avec qui il a remporté la coupe Stanley en 2009, et les Sénateurs. Il se retrouve parmi les 20 premiers de l'histoire de la LNH chez les défenseurs pour les buts, les passes et les points. Il a ajouté 90 points, dont 22 buts, en 135 parties de séries éliminatoires.

Après l'élimination des Sénateurs aux mains des Penguins il y a deux semaines, Gonchar avait déclaré qu'il aimerait jouer deux autres saisons dans la LNH et qu'il verrait d'un bon oeil un retour à Ottawa.

« Je veux rester ici. J'aime les gars que je côtoie dans ce vestiaire depuis quelques années. Je considère que l'organisation s'en va dans la bonne direction. Poursuivre ma carrière ici, ça ferait mon bonheur. J'ai adoré la ville d'Ottawa et ses nombreux amateurs de hockey. Vraiment, mon expérience ici a été très agréable », avait-il déclaré.

« J'aimerais revenir, mais vous n'êtes pas sans savoir que le sport professionnel, c'est avant tout une grosse 'business' », avait-il ajouté cependant.

Gonchar n'était certes pas chaud à un retour dans la capitale si cela signifiait qu'il devrait accepter une diminution de salaire, lui qui, selon la rumeur, avait déjà en poche une offre pour 7 millions $ (sans taxes) du club Metallurg Magnitogorsk, de la Ligue Kontinentale russe.

« Nous avons obtenu les droits sur Sergeï afin de négocier un contrat potentiel avant qu'il ne se retrouve sur le marché des agents libres, a dit le nouveau d.g. des Stars Jim Nill aux journalistes de Dallas. J'imagine que la plupart des agents libres, surtout les joueurs russes, ont des offres de la KHL. Cela nous donne la chance de négocier et c'est pourquoi le choix est conditionnel. »

À l'heure actuelle, les Sénateurs ont six choix lors des sept rondes du repêchage de la fin du mois à Newark, soit leurs propres sélections en première, troisième, quatrième, cinquième et sixième ronde, ainsi que celui de quatrième ronde des Flyers de Philadelphie, acquis du Lightning de Tampa Bay plus tôt cette saison.

Sergeï Gonchar a connu une bonne campagne 2013 avec les Sénateurs, récoltant trois buts et 24 passes en 45 parties en plus d'ajouter six passes en 10 parties de séries. Il a bien comblé l'absence prolongée du quart-arrière à la ligne bleue, Erik Karlsson. Mais avec plusieurs jeunes qui poussent comme Jared Cowen, Patrick Wiercioch et Eric Gryba, sans parler des Mark Borowiecki et Cody Ceci, les Sénateurs pouvaient se permettre de refuser de casser la banque à nouveau pour un défenseur de 39 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer