Les Sénateurs feront face à l'élimination

Le gardien de but Craig Anderson jettant un... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le gardien de but Craig Anderson jettant un regard vers la glace à la suite du but de Chris Kunitz lors du second vingt de la rencontre contre les Penguins.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Daniel Alfredsson a rarement eu l'air aussi découragé après une partie.

Les Sénateurs d'Ottawa venaient d'encaisser une véritable dégelée, 7-3, dans un match qu'ils n'avaient pas le droit de perdre. Ils accusent maintenant un déficit de 1-3 dans leur série face à la meilleure équipe de l'Association Est. Ils feront face à l'élimination pour la première fois du printemps 2013 lors de leur prochaine partie, demain soir à Pittsburgh.

- Au fait, battre les Penguins trois fois d'affilée, ça se fait?

«Probablement pas», a répondu le capitaine de manière très franche.

«Ils ont tellement de profondeur... Leur jeu de puissance est si puissant... Je dois avouer que ça ne regarde pas très bien pour nous.»

Alfredsson a répondu à trois ou quatre questions par la suite. Sur le but marqué par son coéquipier Milan Michalek en désavantage numérique au tout début de la partie qui a donné des ailes à toute son équipe. Sur cette avance qui a été impossible à protéger. Sur la magie de la troisième période qui n'a vraiment pas opéré cette fois.

On l'a ensuite ramené à sa déclaration.

Venait-il d'agiter le drapeau blanc?

«Je sais que nous allons nous défoncer dans le prochain match. Je connais bien mon équipe. Je sais qu'elle n'abandonne jamais. Ça ne changera pas parce que nous avons le dos au mur», a-t-il répondu.

«Tout ce que j'ai dit, c'est que nous n'avons pas grand-chose pour nous donner espoir. Au fond, c'est peut-être exactement ce dont nous avons besoin.»

On leur a donné le surnom de «Pesky Sens» sur les réseaux sociaux cet hiver en raison de leur ténacité. On verra bien, maintenant, s'ils pourront faire honneur à leur réputation.

Alfredsson, le joueur le plus âgé chez les Sénateurs, a encore une fois été le meilleur de son équipe hier soir. Il a effectué la passe qui a permis à Michalek de s'échapper -- et ensuite, marquer -- en première période. Il a marqué le dernier but de la soirée en faisant dévier un tir de la pointe d'Erik Karlsson en troisième période.

Ça lui fait 10 points en neuf parties éliminatoires. Il domine les marqueurs de son équipe.

Kyle Turris a inscrit l'autre but des Sénateurs aux dépens d'un Tomas Vokoun qui a encore alloué de généreux retours tout au long de la soirée.

À l'autre bout de la patinoire, Craig Anderson a connu les deux extrêmes. Il a probablement atteint un nouveau sommet d'excellence au premier tiers. Quand les Sénateurs ont enfin réussi à prendre les devants, il a vite découvert que les Penguins ne sont pas commodes quand ils doivent jouer du hockey de rattrapage.

Il a effectué une quinzaine d'arrêts avant de céder pour la première fois.

Il a complètement manqué de carburant par la suite.

«Nous n'allons certainement pas commencer à blâmer Andy pour cette défaite. Il a été phénoménal tout au long des séries», souligne Jason Spezza.

Il a quand même manqué de gaz.

Il a commencé par allouer deux buts en 40 secondes au début du deuxième tiers. Il a complètement assommé la foule partisane de la Place Banque Scotia.

Il a fait la même chose au début du troisième tiers. Deux buts encaissés en 31 secondes ont convaincu Paul MacLean de le rappeler au banc pour une deuxième fois en l'espace de trois parties.

Chris Kunitz, Jarome Iginla, Neal et Sidney Crosby ont inscrit les buts qui ont eu raison de lui.

Iginla a complété le massacre aux dépens de Robin Lehner.

Il paraît qu'Alfredsson a ramassé une rondelle avant de quitter la patinoire en fin de match. Souvenir de son dernier match à Ottawa, peut-être?

«Beaucoup trop tôt pour parler de cela», a-t-il tranché.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer