Une journée de congé pour oublier...

L'attaquant des Leafs, Phil Kessel (81), célèbre le... (Photo: Fred Chartrand, PC)

Agrandir

L'attaquant des Leafs, Phil Kessel (81), célèbre le but de son coéquipier, James van Riemsdyk (21), samedi.

Photo: Fred Chartrand, PC

Partager

Paul MacLean a demandé à ses joueurs de se tenir loin de la Place Banque Scotia, hier. Cette journée de repos était prévue depuis un certain temps, mais elle a pris encore plus d'importance après le match de samedi.

Les Sénateurs d'Ottawa ont encore une fois été défaits, à la Place Banque Scotia, par les Maple Leafs de Toronto. Même s'ils ont lancé une cinquantaine de fois vers le filet de James Reimer, ils ont marqué un seul but dans un revers de 4-1.

Pour les Maple Leafs, il s'agit d'une première participation aux séries éliminatoires en neuf ans.

>> Poursuivez la discussion dans le blogue de Sylvain St-Laurent

Les milliers de partisans vêtus de blanc et bleu étaient seuls, dans les gradins, alors que s'écoulaient les dernières minutes de la partie. Tandis que les partisans du club local faisaient la file sur la 417, les visiteurs s'amusaient à scander «Alfie sucks» et «This is our house».

MacLean vante Reimer

Durant sa conférence de presse d'après-match, MacLean y est allé mollo. Il a dit que ses joueurs n'ont pas si mal joué que ça. Il a mis l'accent sur les arrêts de Reimer.

«Ce gars-là mérite de remporter le trophée Vézina. Peut-être même le trophée Hart. En tout cas, je lui accorderais mon vote parce qu'il est toujours excellent contre nous.»

Il voulait surtout se garder d'en rajouter en critiquant ses joueurs.

Les Sénateurs avaient mis beaucoup de temps à se remettre de leur dernière défaite à domicile contre les Leafs. Ils avaient même fini par échapper leurs quatre parties suivantes.

Cette fois, ils n'ont pas les moyens d'encaisser quatre revers consécutifs. Alors que débute la dernière semaine de la saison régulière, ça pourrait miner leurs chances de participer aux séries.

Le mot d'ordre, donc, consiste à oublier au plus vite le match de samedi. Les Sénateurs doivent se pointer au boulot dans de meilleures dispositions, aujourd'hui, en prévision de leur match contre les Penguins de Pittsburgh.

«Nous allons ranger cette défaite dans notre tiroir à mauvais souvenirs très rapidement, assure Craig Anderson. Je vous parie que la plupart des joueurs l'ont oubliée avant même de quitter l'aréna samedi soir. C'est une condition essentielle de la réussite dans notre métier.»

Anderson tenait cependant à dire un truc avant d'oublier sa dernière performance. Il se sent en partie responsable du revers et il souhaite s'excuser.

Rare mauvais but

Les Sénateurs avaient une chance de gagner cette partie au début du troisième tiers. Ils tiraient de l'arrière par un seul but.

Il a encaissé un - très rare -mauvais but. Nazem Kadri a pu se sortir d'une séquence de huit parties sans marquer avec un lancer qui n'avait rien de menaçant.

James van Riemsdyk, deux fois, et Joffrey Lupul ont réussi les autres buts des vainqueurs. Jakob Silfverberg a assuré la réplique des Sénateurs.

«Je n'ai vraiment pas été bon en troisième. J'ai fait une gaffe, la rondelle s'est retrouvée dans mon filet et nous n'avons jamais été capables de nous en remettre. C'est bon. Mieux vaut laisser passer les mauvais buts maintenant que plus tard», croit-il.

Le gardien de buts n'était cependant pas le seul joueur qui avait des choses à se reprocher après cette partie.

MacLean a voulu protéger son «gros trio» durant sa conférence de presse. Daniel Alfredsson, Milan Michalek et Kyle Turris ont été impuissants face à la défensive pourtant moyenne des Leafs.

«N'importe qui aurait pu marquer parce que tous nos trios sont des gros trios», argue-t-il.

À cet effet, Zack Smith a peut-être mis le doigt sur le bobo.

«Nous avons lancé souvent, mais nous n'avons pas obtenu suffisamment de chances de qualité. Une équipe aussi talentueuse que la nôtre devrait pouvoir marquer plus d'un but lorsqu'elle obtient une cinquantaine de lancers. La plupart de nos lancers provenaient de l'extérieur de l'enclave», a-t-il dit.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer