Bishop hante les Sénateurs

Partager

Ben Bishop a battu ses anciens coéquipiers mardi soir. Une victoire bien méritée.

Les Sénateurs d'Ottawa, voulant à tout prix mettre un terme à leur séquence perdante, ont donné tout ce qu'ils pouvaient en troisième période. En troisième période, ils ont bombardé le filet défendu par le géant gardien.

Avec sa nouvelle équipe, Bishop a la chance de miser sur le meilleur franc-tireur de toute la Ligue nationale de hockey. Le franc-tireur en question, Steven Stamkos, a profité d'une supériorité numérique pour marquer le but qui a permis au Lightning de Tampa Bay de s'en tirer avec une victoire de 3-2.

Les Sénateurs ont donc encaissé une cinquième défaite consécutive. Ils n'ont pas récolté un seul point depuis le jour où ils ont quitté Ottawa pour entreprendre leur plus long voyage de la saison.

« On se fiche du fait que le classement se resserre. On peut contrôler la façon dont on joue. Le reste, on se fout », a dit le gardien qui a encaissé ce dernier revers, Craig Anderson.

Dans une certaine mesure, Bishop a quand même été gentil envers ses anciens coéquipiers. Il a permis au premier trio des Sénateurs de sortir de sa torpeur.

Avant de sauter sur la patinoire du Tampa Bay Times Forum, Guillaume Latendresse n'avait pas inscrit un seul point à ses quatre derniers matches. Kyle Turris avait été blanchi à ses cinq dernières parties. Daniel Alfredsson ? Six joutes sans un seul misérable point.

Le trio a marqué les deux buts des Sénateurs en temps réglementaire. Alfredsson a touché la cible au premier tiers, Latendresse au troisième.

Turris pensait bien avoir marqué aussi, au deuxième, mais les officiels ont jugé qu'il a fait dévier un tir de la pointe avec un bâton trop élevé. Il a quand même inscrit deux mentions d'aide dans la défaite. « Nous avons discuté sérieusement avant la partie. Je pense que nous aurions pu marquer deux ou trois buts chacun durant cette partie. Il faut continuer à travailler pour que ça continue », dit le centre.

Cory Conacher, l'attaquant acquis dans la transaction qui a envoyé Bishop à Tampa, a été blanchi.

« Je ne voulais surtout pas qu'il marque contre moi », a avoué Bishop après le match.

Unités spéciales

Les officiels ont eu leur mot à dire. Ils ont décerné 15 pénalités mineures, au total.

Dans un match où on a entendu autant de coups de sifflet, l'équipe qui connaît le plus de succès en supériorité numérique finit souvent par l'emporter.

Vincent Lecavalier a marqué le deuxième but du Lightning lors d'une très longue supériorité numérique à cinq contre trois. En préparant ce but, Martin Saint-Louis a obtenu son 900e point en carrière.

Les Sénateurs avaient consacré leur séance d'entraînement de lundi au grand complet aux unités spéciales.

Ils ont fini par en profiter. Les Sénateurs jouaient à cinq contre quatre, au début du troisième tiers, lorsque Latendresse a marqué.

L'autre but du Lightning a été marqué par le Québécois Pierre-Cédric Labrie. Il s'agissait d'un premier but dans la LNH.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer