Murray ne s'attend pas à bouger

«Nous n'allons pas faire grand-chose, si on fait... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

«Nous n'allons pas faire grand-chose, si on fait quelque chose... Si un échange intéressant se présente, nous allons certainement l'explorer. Mais à l'heure actuelle, je ne pense pas que ça sera dicté par le fait qu'un joueur sera en mesure de jouer ou non», a indiqué le directeur général Bryan Murray.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partager

Le fait qu'un retour au jeu du centre Jason Spezza n'est plus anticipé avant la fin de la saison régulière n'affectera pas la stratégie du directeur général des Sénateurs d'Ottawa Bryan Murray à l'approche de la date limite des transactions.

Le retour prévu pour bientôt du gardien Craig Anderson non plus, tant qu'à ça.

Après un court entraînement des siens au Sensplex vendredi, à la veille du dernier match d'un séjour à domicile fructueux précédent un voyage de sept parties, l'homme de hockey de Shawville semblait très serein, aucunement pressé de passer à l'action dans la foulée des acquisitions des Penguins de Pittsburgh ou par les dernières nouvelles provenant de son infirmerie.

«Nous n'allons pas faire grand-chose, si on fait quelque chose... Si un échange intéressant se présente, nous allons certainement l'explorer. Mais à l'heure actuelle, je ne pense pas que ça sera dicté par le fait qu'un joueur sera en mesure de jouer ou non», a indiqué Murray.

Dans un élan d'enthousiasme, celui-ci avait laissé entendre au début du mois que Spezza pourrait recommencer à jouer «dans deux ou trois semaines», mais le centre qui a été opéré au dos à la fin janvier pour traiter une hernie discale a depuis cessé de patiner.

«Jason n'a pas patiné depuis un bout de temps et en me basant sur ça, je présume qu'il sera difficile pour lui de revenir dans un avenir rapproché. Est-ce que ça pourrait changer d'ici une semaine ou deux, on verra, mais nous ne sommes pas optimistes qu'il pourra jouer d'ici la fin de la saison régulière... Il n'y a pas eu de recul dans sa réhabilitation, ça va prendre juste un peu plus de temps qu'on le pensait à l'origine, mais ce n'est pas anormal», a-t-il indiqué à ce sujet.

Les Sénateurs sont plus optimistes que l'attaquant Milan Michalek, qui a subi une arthroscopie à un genou il y a 10 jours, puisse revenir avant la fin du calendrier régulier, alors qu'il a commencé à s'activer sur le vélo stationnaire en gymnase. Une date pour un retour sur patin n'a cependant pas encore été arrêtée. «Il anticipe qu'il pourra jouer quelques parties de la saison régulière avant qu'elle finisse», a ajouté Murray.

Il en va de même pour le défenseur Jared Cowen, qui était de retour avec ses coéquipiers hier et qui fera le prochain voyage de sept parties, même s'il n'est pas censé jouer au courant de celui-ci.

Anderson, quant à lui, devrait revenir au jeu au courant de la semaine prochaine, même si son entraîneur Paul MacLean a dit qu'il n'est pas question qu'il soit devant le filet ce soir contre Toronto ou mardi à Boston, à la veille de la date fatidique du 3 avril après quoi les échanges ne seront plus permis.

«J'ai eu une bonne journée (hier) et ça va de mieux en mieux, mais tant que je ne me sentirai pas à 100% pour faire le travail derrière les gars et leur donner la meilleure chance de gagner, il n'y a pas d'échéancier pour un retour», a dit Anderson.

Pas de ménage à trois

Murray a laissé entendre quant à lui qu'il n'était pas question de finir la saison avec un ménage à trois gardiens, mais il ne se sent pas obligé d'échanger l'un ou l'autre de ses cerbères, même si plusieurs spéculent que Ben Bishop pourrait être sur le marché.

«Craig et Paul (MacLean) ont décidé qu'il avait besoin de plus de temps pour pratiquer afin qu'il puisse revenir au niveau où il était avant sa blessure (entorse à la cheville). Aucune décision n'a donc besoin d'être prise avant mercredi... Garder trois gardiens ne serait pas juste envers l'entraîneur ou les joueurs eux-mêmes. Nous avons un gars (Robin Lehner) qui a un contrat à deux sens et s'il est troisième ici, il pourrait retourner dans la Ligue américaine. C'est probablement ce qui arriverait», a-t-il souligné.

Bryan Murray a indiqué qu'il est bien prêt à attendre à l'été prochain avant de prendre une décision à savoir qui seront les deux gardiens à se partager le filet de son club au cours des prochaines saisons. «Nous avons un excellent scénario, deux jeunes gars et un vétéran qui jouent tous bien pour nous. Nous allons faire ce que nous devons faire, si on peut ajouter quelque chose à notre équipe, nous allons le faire, mais ce n'est pas un handicap d'avoir trois gardiens de haut calibre», note-t-il.

Parlant de gardiens, Paul MacLean attendra à aujourd'hui pour déterminer qui, de Bishop ou Lehner, va affronter les Leafs ce soir, même si Bishop a obtenu un blanchissage à sa dernière sortie, jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer