Une blessure sérieuse, longue à guérir

Erik Karlsson quitte la patinoire de peine et... (Associated Press)

Agrandir

Erik Karlsson quitte la patinoire de peine et de misère après avoir eu un tendon d'Achille sectionné par Matt Cooke, des Penguins, pendant une mise en échec mercredi soir. Dans le meilleur scénario, il reviendrait au jeu pendant les séries éliminatoires.

Associated Press

Partager

Chanceux dans sa malchance? Le chef des services orthopédiques à l'Hôpital de Hull, le Dr Servantes Gaspard, a souvent été appelé à opérer des athlètes qui ont subi une déchirure partielle du tendon d'Achille durant sa carrière. Il a vu défiler des athlètes de plusieurs sports et des blessures qui sont survenues dans de multiples circonstances.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tendon d'Erik Karlsson a été sectionné par une lame de patin bien affûtée, ce qui a sans doute facilité la tâche des chirurgiens qui se sont occupés de lui.

« Quand la déchirure est très nette, ça permet une réparation plus naturelle », explique-t-il.

Des mois difficiles

Cela ne veut pas nécessairement dire que les prochaines semaines et les prochains mois seront faciles pour le défenseur.

« Les chirurgiens les plus agressifs permettent à leurs patients de regagner une certaine mobilité tout de suite après l'opération. Mais, règle générale, on conseille aux patients de ne pas mettre de poids sur leur jambe blessée tout de suite. On demande que tous les déplacements s'effectuent avec des béquilles pendant les six premières semaines. On fait en sorte que le pied demeure en tous temps en position de flexion plantaire. »

« Graduellement, le patient peut reprendre un rythme de vie plus normal après six semaines. Mais les athlètes blessés ne peuvent pas retourner à leurs activités sportives avant trois à six mois. »

Karlsson n'est pas le premier à subir une lacération du tendon d'Achille. C'est arrivé à l'ancien défenseur des Sénateurs Andrej Meszaros, l'été dernier, alors qu'il s'entraînait chez lui, en Slovaquie. Kevin Bieksa, des Canucks de Vancouver, a subi deux fois une blessure du genre.

L'exemple de Selanne

Un tendon d'Achille de Teemu Selanne a été sectionné par un patin d'un défenseur des Mighty Ducks d'Anaheim, le 26 janvier 1994. Il est revenu au jeu l'année suivante, sans problème. Depuis, il a disputé 1218 parties de hockey et il a récolté 1234 points.

Même s'il est aujourd'hui âgé de 42 ans, il demeure le meilleur marqueur de son équipe.

Plus de détails dans l'édition du Droit du 15 février 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer