Les Sénateurs sur les ondes de CJFO

Nicholas St-Pierre sera la voix des Sénateurs à... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Nicholas St-Pierre sera la voix des Sénateurs à CJFO, aidé par Alain Sanscartier à l'analyse, et une équipe de jeunes journalistes pour l'après-match.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

Quand les Sénateurs et la station de radio gatinoise 104,7 FM ont décidé de mettre fin à leur association, l'été dernier, Nicolas St-Pierre s'est retrouvé au chômage.

L'animateur et commentateur sportif sans emploi se plaisait alors à répéter une phrase à ses amis. «La seule personne qui peut aider St-Pierre, en ce moment, c'est St-Pierre.»

St-Pierre s'est effectivement aidé. En se retroussant les manches, il a réussi à sauver son emploi. Ce faisant, il a permis aux Sénateurs de trouver un nouveau partenaire de radio francophone.

Jeudi matin, l'équipe a confirmé la rumeur qui circulait depuis un bout. Les 48 parties de la saison 2012-13 seront présentées sur les ondes de la station franco-ontarienne à vocation communautaire CJFO 94,5 FM.

«Une situation dans laquelle tout le monde sort gagnant», estime St-Pierre.

Ce dernier conservera son poste de descripteur. Avec son entreprise Intersport Production, il coiffera également le chapeau du producteur. Il a lui-même négocié les droits de diffusion avec la direction des Sénateurs.

L'analyste de longue date des parties des Sénateurs au 104,7 FM, Alain Sanscartier, le suivra également dans sa nouvelle aventure.

Dans les dernières heures, St-Pierre a recruté quelques recrues. Son émission d'après-match sera par exemple animée par un journaliste de la relève, Sinisa Sindik.

«Nous avons tous déjà reçu une première chance dans le métier à un moment donné», dit St-Pierre.

La direction des Sénateurs a également l'impression de miser sur la jeunesse.

«Quand nous sommes arrivés à la conclusion que nous ne pourrions pas nous entendre avec notre partenaire de diffusion des dernières années, il était important pour nous de préserver l'intégrité de notre équipe de diffusion. Lorsque Nicolas et Alain nous ont approché, en nous présentant leur projet qui nous permettait de présenter nos parties à une autre antenne, nous les avons écoutés», raconte le vice-président des Sénateurs, Jim Steele.

«À certains égards, nous sommes déçus de nous séparer du 104,7 FM. Nous avons quand même passé 20 années avec eux. Ce n'est pas rien. Mais tout, dans la vie, finit par changer.»

L'idée de s'associer à une station communautaire n'effraie pas l'équipe de la LNH.

«Au contraire. Depuis plusieurs années, tous nos efforts de marketing sont dirigés vers les plus jeunes partisans. En s'associant à CJFO, nous allons pouvoir rejoindre un auditoire plus jeune», croit Jim Steele.

Dans les bureaux de CJFO, jeudi, on jubilait.

«La station s'est fixé trois objectifs à ses débuts. Elle veut d'abord se faire prendre au sérieux. Elle veut ensuite se faire connaître davantage de la communauté. Elle est enfin à la recherche de retombées économiques. Pour ces trois éléments, les Sénateurs vont l'aider», estime la directrice de la programmation, Véronique Soucy.

L'entente entre les Sénateurs et Intersport Production est d'une durée d'un an.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer