Rien ne change pour les Bruins, selon Rask

Le gardien Tuukka Rask avait un message à... (Associated Press)

Agrandir

Le gardien Tuukka Rask avait un message à lancer à tous ceux qui s'attendent à voir les Bruins baisser les bras, vendredi, au Centre Canadian Tire.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Perdre trois matches consécutifs par la marge d'un but. Subir deux de ces trois défaites en prolongation. Ça doit être dur pour le moral.

Oui... et non.

Le gardien Tuukka Rask avait un message à lancer à tous ceux qui s'attendent à voir les Bruins baisser les bras, vendredi, au Centre Canadian Tire.

« C'est du pareil au même, jour après jour. Ça fait un mois et demi qu'on joue des matches sans lendemain. Je ne vois pas ce qui va changer dans les prochaines heures », a-t-il déclaré au réseau de télévision officiel des Bruins, NESN.

Rask fait ici référence au dernier droit de la saison régulière. Lorsque Claude Julien a été limogé, au début du mois de février, l'équipe se trouvait en position de participer aux séries, mais sa position était fragile. Elle figurait au troisième rang dans la section Atlantique parce qu'elle avait joué quatre matches de plus que son plus proche poursuivant.

Sous Bruce Cassidy, elle a conservé une fiche de 18-8-5 à ses 31 dernières rencontres afin de pouvoir conserver sa place.

« Il faudra simplement s'assurer de jouer un solide match. Il faudra montrer tout notre caractère. À compter de maintenant, nous n'avons pas le choix de prendre les choses comme elles viennent. Un match à la fois. Nous avons vu l'envers de la médaille, tout cela n'a rien de nouveau pour nous. Les vétérans doivent épauler les jeunes. Ils ne doivent surtout pas baisser la tête. Pour cela, il faut absolument continuer à croire en nos chances », de conclure celui qui a disputé son meilleur match des séries, mercredi. Son taux d'efficacité a réussi à grimper pour atteindre le seuil de respectabilité de 91,5 %.

pas de retours

Les jeunes, dont Charlie McAvoy, devront continuer à en donner beaucoup aux Bruins dans le match numéro cinq.

En fin d'après-midi, jeudi, Cassidy a laissé savoir aux représentants des médias que ses trois défenseurs blessés - Brandon Carlo, Torey Krug et Adam McQuaid - ne seront pas disponibles. 

« Tous ces joueurs progressent chaque jour. Vous me demandez s'ils seront prêts à jouer d'ici 24 heures. La réponse à cette question, c'est non », a-t-il indiqué.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer