Pateryn échangé contre un des frères Benn

Jordie Benn (24) en est à sa sixième... (ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Jordie Benn (24) en est à sa sixième année dans la LNH. En 58 matches cette saison, le défenseur gaucher a marqué deux buts et a ajouté 13 mentions d'aide. Il a également écopé de 24 minutes de punition.

ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

MONTRÉAL - La lutte entre les trois équipes de l'est du Canada au sommet de la section Atlantique s'est déplacée dans les bureaux des directeurs généraux, alors que le Canadien, les Maple Leafs de Toronto et les Sénateurs d'Ottawa ont tous procédé à des échanges, lundi.

Le Canadien a posé un premier geste en faisant l'acquisition du défenseur Jordie Benn, des Stars de Dallas, en retour du défenseur Greg Pateryn et d'un choix de quatrième ronde en 2017.

Benn, 29 ans, en est à sa sixième saison dans la LNH, toutes avec les Stars. Cette saison, le défenseur gaucher a marqué deux buts, ajouté 13 mentions d'aide et écopé de 24 minutes de punition en 58 matchs. Son ratio défensif est de -3.

En carrière, Benn a participé à 302 rencontres dans la LNH et inscrit 71 points, dont 11 buts. Il est sous contrat jusqu'à la fin de la saison de 2018-2019, à un salaire annuel de 1,1 million $.

« En Jordie Benn, nous venons d'obtenir un défenseur avec de l'expérience dans la LNH, et un joueur qui, selon nous, améliorera notre brigade défensive. En plus de nous procurer de la stabilité dans notre zone, il apportera également une touche offensive », a déclaré le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, dans un communiqué.

L'acquisition de Benn est survenue presque au même moment où les Maple Leafs et les Sénateurs annonçaient également avoir bougé. Toronto a obtenu les services de l'attaquant Brian Boyle, du Lightning de Tampa Bay, en retour d'un joueur des ligues mineures et d'un choix conditionnel de deuxième ronde en 2017. Quant à Ottawa, il a transigé avec les Canucks de Vancouver et mis la main sur le vétéran Alex Burrows en retour de Jonathan Dahlen, un espoir âgé de seulement 19 ans.

Un nouveau départ

Bien que son nom circulait dans des rumeurs de transaction depuis quelques jours, Pateryn s'est dit un peu surpris par la transaction. Il voit dans cet échange une occasion de recommencer à zéro.

« J'avais l'impression d'être un peu coincé, et c'est la raison pour laquelle un changement, parfois, peut être productif. Je pense que celui-ci sera profitable pour moi et me donnera une opportunité de repartir à neuf », a déclaré Pateryn, qui a participé à une brève téléconférence en fin d'après-midi.

Pateryn a été fréquemment laissé de côté cette saison, incluant samedi soir à Toronto. Ce fut aussi le cas en début de saison lorsque le Canadien a voulu donner une audition au jeune espoir Mikhail Sergachev, et de nouveau au début de février, après que le Marc Bergevin eut acquis les services du défenseur Nikita Nestorov, de Tampa Bay.

« En début de saison, c'est difficile de déterminer ce que vous voulez accomplir. Je crois que vous essayez de montrer que vous vous êtes amélioré et que vous avez fait des pas dans la bonne direction, et je pense que j'y étais parvenu. C'est certain que c'est décevant de ne pas jouer aussi souvent que vous l'espérez. Par ailleurs, je sais quelles ont été les erreurs dont j'ai été responsable et j'ai tenté de les corriger autant que possible », a ajouté Pateryn, qui a raté 24 rencontres, entre le 8 décembre et le 26 janvier, en raison d'une blessure à une cheville.

« J'ai été un peu malchanceux. Je commençais à bien jouer et à retrouver un peu de rythme et j'ai eu cette mauvaise blessure. Mais ça fait partie du sport et il faut trouver des moyens pour rebondir. »

Âgé de 26 ans, le défenseur originaire du Michigan est sous contrat jusqu'en 2017-2018, à un salaire annuel de 800 000 $.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer