Joueurs blessés: Julien reste zen

«Comme on dit, tu fais affaire avec les... (Archives, Associated Press)

Agrandir

«Comme on dit, tu fais affaire avec les joueurs qui sont 'en vie', ceux qui ne sont pas 'en vie' comme c'est là, on va les attendre...», affirme Claude Julien.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Incluant la saison 2004-2005 perdue à un lock-out, Claude Julien en est à sa 15e saison comme entraîneur-chef dans la LNH.

L'homme de hockey originaire d'Orléans a vu neiger et il n'en est pas à son premier rodéo. Au début de sa 10e saison à la barre des Bruins de Boston, il ne s'énervera donc pas avec la perte de son capitaine et toujours meilleur défenseur, Zdeno Chara, l'ancien Sénateur de 39 ans qui a raté le rendez-vous de jeudi contre son ancien club en raison d'une blessure au bas du corps. Il s'absentera pour une durée encore indéterminée, mais il est acquis qu'il ne jouera pas leur prochain match contre Calgary vendredi.

« On fait les choses par comité ici. Nous avons perdu (Patrice) Bergeron en début de saison, (David) Backes, (David) Pastrnak, on n'utilisera certainement pas ça comme une excuse. On continue d'avancer », a indiqué l'ancien entraîneur des Olympiques de Hull et des Canadiens de Montréal quelques heures avant l'affrontement contre le club de son patelin.

Julien a aussi eu à composer avec des blessures à son gardien partant Tuukka Rask ainsi que son adjoint Anton Khudobin en même temps au tout début de la saison, ce qui fait qu'il a dû s'en remettre aux gardiens de la LAH Malcolm Subban, le frère de P.K., et Zane McIntyre, qui était sur le banc jeudi soir.

« Tu peux continuer à en nommer. Je me suis arrêté parce que je ne veux pas être plaignard », a-t-il blagué en réponse à une question du Droit à ce sujet.

« J'ai toujours été un entraîneur qui n'a jamais perdu beaucoup de sommeil avec les joueurs que je n'avais pas (à sa disposition). Comme on dit, tu fais affaire avec les joueurs qui sont "en vie", ceux qui ne sont pas "en vie" comme c'est là, on va les attendre... Ça fait partie de la game dans la Ligue nationale, tu dois composer avec ça », a-t-il ajouté plus sérieusement.

La Coupe du monde

Adjoint de Mike Babcock avec l'équipe canadienne qui a triomphé à la Coupe du monde de Toronto au début octobre, Julien pense que la tenue de ce tournoi qui a sollicité les meilleurs joueurs de la ligue explique en partie le nombre grandissant de joueurs à l'infirmerie dans les différentes villes du circuit Bettman.

« Il semble y avoir plus de blessures à travers la ligue, je ne sais pas si c'est à cause de la saison condensée. Je regarde les nouvelles en soirée et à tout bout de champ, il y a un autre joueur qui est parti pour quatre à six semaines. C'est sur que ça a un impact. Je ne dis pas que c'est à cause de la Coupe du monde, qui a forcé que la cédule soit condensée. Pour le bien du hockey, tu veux toujours que les meilleurs joueurs soient disponibles, mais présentement, il y en a plusieurs qui manquent à l'appel », fait-il remarquer.

Claesson de retour

Avant le match contre les Bruins de Boston, les Sénateurs d'Ottawa ont annoncé le rappel du défenseur Fredrik Claesson de leur club-école de Binghamton, lui qui avait joué la veille au soir dans un revers de 1-0 contre Lehigh Valley où le gardien Andrew Hammond a repoussé 24 des 25 tirs dirigés vers lui.

«Il a été très bon, il a fait la différence. C'était un bon duel défensif et il nous a tenus dans le match, ils ont juste trouvé le moyen de marquer un but contre nous. Le club (à Binghamton) joue mieux», a raconté Claesson, qui en est à son deuxième séjour à Ottawa cette saison.

Il s'était fait dire quand il a été cédé à «Bingo» la semaine dernière qu'il reviendrait bientôt et Guy Boucher a dit hier que c'était parce que le club voulait avoir sept défenseurs en tout temps. Claesson et Max McCormick ont été laissés de côté contre les Bruins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer