Tour d'horizon de la LNH

Richard Panik a déjà marqué six buts en... (Jeff Haynes, Associated Press)

Agrandir

Richard Panik a déjà marqué six buts en ce début de saison.

Jeff Haynes, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonas Siegel
La Presse Canadienne

Au même moment l'an dernier, Richard Panik, des Hawks, était confiné à la Ligue américaine. Il ne comptait pas parmi les favoris de Mike Babcock, du côté des Maple Leafs, et c'est avec les Marlies qu'il jouait avant l'échange de janvier, qui l'a envoyé dans la Ville des vents.

Ancien choix de deuxième tour du Lightning, Panik a été couci-couça à ses débuts avec les Blackhawks. Mais cette saison, il a marqué six fois en autant de matches, étant déjà aussi productif qu'en 30 matches la saison dernière.

Sa meilleure saison comme buteur a été 2014-15, avec 11 filets. Un plateau qu'il devrait atteindre bientôt, si la tendance se maintient le moindrement.

De lents départs pour Elliott et Andersen

Brian Elliott... (Charles Rex Arbogast, Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Brian Elliott

Charles Rex Arbogast, Associated Press

Frederik Andersen... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 2.1

Agrandir

Frederik Andersen

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Les décisions prises en saison morte pour trouver un nouveau gardien numéro 1 n'ont pas rapporté jusqu'à présent, dans le cas des Flames et des Leafs.

Acquis de St. Louis pour deux choix au repêchage, Brian Elliott devait être la solution à Calgary, où on peine à régler le problème depuis les années Miikka Kiprusoff.

Toronto a aussi cédé deux choix pour aller chercher Frederik Andersen à Anaheim. On est en quête d'un cerbère qui va durer, ce qui fait défaut au club depuis le départ d'Ed Belfour, il y a 10 ans.

Elliott a permis 14 buts à ses trois premiers matches, tous des revers. Son pourcentage d'arrêt est à ,839, comparé à ,930 avec les Blues en 2015-16. Andersen a flanché au moins quatre fois dans trois départs sur quatre.

Il est trop tôt pour commencer à s'inquiéter mais si les ennuis persistent, les murmures vont augmenter.

Marchand: un automne exceptionnel

L'automne sourit à Brad Marchand des Bruins.

Une prolongation de contrat de 49 M $ pour huit ans. Le but déterminant pour le Canada à la Coupe du monde de hockey, où il a fourni huit points. Et là, ses neuf points lui valent le sommet des pointeurs dans la LNH, à égalité avec Connor McDavid, des Oilers, et Brent Burns, des Sharks.

Tout un début pour Harper

Le Californien Shane Harper a disputé 400 matches dans les mineures avant d'accéder au grand circuit, avec les Panthers. À son premier match avec eux, il a fait mouche deux fois dans un gain de 5-2 de la Floride contre le Colorado, samedi.

Werenski: ça roule avec Columbus

Il alimente moins de conversations qu'Auston Matthews ou Patrik Laine, mais Zach Werenski connaît d'excellents débuts avec les Blue Jackets. L'Américain de 19 ans, huitième choix de 2015, mène les siens avec cinq points, incluant deux buts. John Tortorella lui a toujours donné au moins 19:37 de temps de glace.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer