La Russie sera l'adversaire du Canada

Alex Ovechkin exprime toute sa joie après avoir... (Chris Young, La Presse canadienne)

Agrandir

Alex Ovechkin exprime toute sa joie après avoir préparé le but de son coéquipier Vladimir Tarasenko.

Chris Young, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dhiran Mahiban
La Presse Canadienne

La Russie affrontera le Canada lors des demi-finales de la Coupe du monde de hockey, samedi, à la suite d'une victoire de 3-0 contre la Finlande lors de son dernier match du tour préliminaire.

«C'est une énorme occasion, a mentionné le capitaine de la Russie, Alex Ovechkin, à propos du duel contre le Canada. Ils possèdent une très bonne équipe composée de joueurs solides. Nous allons devoir égaler leur intensité.»

Vladimir Tarasenko et Ivan Telegin ont touché la cible dans un intervalle de 1:19 en deuxième période et Evgeni Malkin a complété la marque en troisième période pour la Russie (2-1-0), jeudi. Sergei Bobrovsky a effectué 21 arrêts.

«Ce sera un très grand défi, mais nous sommes prêts à le relever», a affirmé l'attaquant russe Evgeny Kuznetsov.

Tuukka Rask a stoppé 19 rondelles devant le filet de la Finlande.

C'est la première fois que la Finlande (0-3-0) ne signe pas de victoire lors d'un tournoi de hockey senior. Les Finlandais ont marqué un seul but en neuf périodes de jeu.

«Nous avions de bonnes chances de réussir ici, mais quand tu ne marques pas, tu ne peux pas gagner, a exprimé l'entraîneur-chef de la Finlande, Lauri Marjamaki. Nous allons analyser ce qui s'est passé un peu plus tard. Pour l'instant, c'est plutôt décevant.»

La victoire de la Russie a mis fin au parcours d'Équipe Amérique du Nord. L'équipe d'étoiles des 23 ans et moins avait besoin d'une victoire de la Finlande pour accéder aux demi-finales.

Le vétéran russe Pavel Datsyuk n'a pas participé à la rencontre en raison d'une blessure mineure.

«Ce fut une grosse perte pour nous, mais nous avons tout de même bien fait aujourd'hui», a soutenu le pilote des Russes, Oleg Znarok.

La Finlande est passée bien près d'ouvrir la marque après trois minutes de jeu en deuxième période, mais le tir de Mikaël Granlund a atteint le poteau.

Tarasenko a inscrit les Russes au pointage quelques secondes plus tard à 3:42 du deuxième tiers, quand il a complété un bel échange avec Ovechkin.

Telegin a doublé l'avance des Russes à 5:01. Il a profité d'une remise de Vadim Shipachev pour déjouer Rask.

Malkin a ajouté son premier but du tournoi à 3:39 du dernier engagement, clouant le cercueil des Finlandais.

Équipe Europe affrontera la Suède dans l'autre demi-finale, dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer