Des questions au camp d'Équipe Canada

Carey Price a remporté la médaille d'or à... (Archives, AFP)

Agrandir

Carey Price a remporté la médaille d'or à Sotchi en 2014. Reste à savoir si sa santé lui permettra de reprendre son poste devant le filet du Canada à la Coupe du monde.

Archives, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il n'y a pas que l'état de santé de Carey Price qui va défrayer les manchettes à Ottawa à compter de lundi

Hockey Canada a causé une petite commotion cette semaine en publiant un alignement numéroté de la formation unifoliée en vue de la Coupe du Monde qui comportait une erreur, Carey Price s'étant vu affublé du numéro 1 plutôt que de son 31 habituel.

L'information erronée a été rapidement corrigée, mais il reste que le gardien du Canadien de Montréal sera le point de mire du camp d'entraînement d'Équipe Canada qui se mettra en branle lundi au Centre Canadian Tire d'Ottawa.

L'état de santé de Price, qui a raté la majorité de la dernière saison en raison de blessures à un genou, est le point d'interrogation numéro un de ce camp qui durera 10 jours et comportera trois parties hors-concours, dont celle de samedi contre les États-Unis au CCT.

Mais l'entraîneur-chef Mike Babcock, le directeur général Doug Armstrong et le reste du personnel de direction du club -- qui comprend Claude Julien, l'entraîneur des Bruins de Boston originaire d'Orléans -- devront trouver des réponses à plusieurs autres questions d'ici au premier match du tournoi, le 17 septembre contre la République tchèque au Air Canada Centre de Toronto, unique site du tournoi. 

En voici cinq.

1- Qui seront les ailiers de Sidney Crosby?

Mike Babcock pourrait être tenté de réunir à... (Photothèque Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Mike Babcock pourrait être tenté de réunir à nouveau Sidney Crosby et Patrice Bergeron dont la complicité remonte au Championnat du monde junior 2005.

Photothèque Le Soleil

Chaque fois que le Canada forme une équipe avec ses meilleurs joueurs, c'est la sempiternelle question. Qui sont les ailiers les mieux équipés pour suivre le rythme effréné dicté par son meilleur centre ? Aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, il a fini le tournoi avec son coéquipier des Penguins Chris Kunitz à gauche -- mais il n'a pas invité au camp cette année -- et son vieux complice Patrice Bergeron, avec qui il a une chimie remontant au Championnat mondial junior de 2005 au Dakota du Nord, à droite. Ce dernier est toujours là mais il est aussi un des meilleurs centres de la LNH pour gagner des mises au jeu. Tyler Seguin, qui a perdu son partenaire des Stars Jamie Benn en raison d'une blessure à ce dernier, pourrait représenter une bonne option.

2- Comment Claude Giroux et Crosby vont-ils s'entendre?

Sidney Crosby et Claude Giroux ont eu leur... (Archives, Associated Press) - image 5.0

Agrandir

Sidney Crosby et Claude Giroux ont eu leur part de différends sur la glace, notamment les séries éliminatoires de 2012, un épisode mémorable de la «Bataille de la Pennsylvanie».

Archives, Associated Press

Laissé de côté lors des Jeux de Sotchi, l'ancien des Olympiques de Gatineau qui a passé son adolescence à Orléans obtient enfin sa chance avec Équipe Canada, dont le leader incontesté -- appuyé certes par Jonathan Toews -- est Crosby, avec qui il a eu d'épiques batailles lors des duels entre leurs clubs de la Pennsylvanie. Ils ont lâché les gants lors du troisième match d'une mémorable série en 2012, après quoi le 87 des Penguins avait déclaré : « Je n'aime aucun joueur de leur équipe (les Flyers). » Ce serait un peu ironique si Babcock tentait l'expérience de les jumeler sur une même ligne.

3- Quelles seront les paires de défenseurs?

Avec trois duos de défenseurs habitués de jouer... (Archives, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Avec trois duos de défenseurs habitués de jouer ensemble avec les Kings (Muzzin et Doughty), les Blues (Bouwmeester et Pietrangelo) et les Sharks (Vlasic et Burns), quelle sera la place de Shea Weber sur l'unité défensive canadienne?

Archives, La Presse

La brigade défensive qui a si bien fait à Sotchi (trois buts alloués en six matches) devra être remodelée en l'absence de Duncan Keith, qui soigne une blessure au genou. Il jouait à la gauche du nouvel arrière du Canadien Shea Weber, alors que Jay Bouwmeester/Alex Pietrangelo et Drew Doughty/Marc-Édouard Vlasic formaient les deux autres paires. Les quatre derniers sont tous de retour alors que Brent Burns et Jake Muzzin, choisi de préférence à P.K. Subban pour remplacer Keith, sont les deux nouveaux à insérer dans la rotation.

4- Comment Brad Marchand va-t-il s'intégrer dans le groupe?

Brad Marchand... (Archives, Associated Press) - image 9.0

Agrandir

Brad Marchand

Archives, Associated Press

Joueur détesté à travers la LNH, la peste des Bruins de Boston est capable du meilleur (37 buts l'an dernier) comme du pire (de nombreuses suspensions, dont une de trois parties pour avoir renversé Mark Borowiecki en décembre dernier, ce qui lui a fait rater la Classique hivernale). Est-ce qu'il va mettre son équipe dans le trouble pendant un court tournoi comme la Coupe du Monde?

5- En présumant que Price reste en santé et conserve le poste de gardien numéro un qui lui avait été confié à Sotchi, qui de Brandon Holtby ou Corey Crawford sera son principal adjoint?

Braden Holtby... (Archives, Associated Press) - image 11.0

Agrandir

Braden Holtby

Archives, Associated Press

Corey Crawford... (Archives, AFP) - image 11.1

Agrandir

Corey Crawford

Archives, AFP

Récipiendaire du trophée Vézina la saison dernière, le cerbère des Capitals part certes avec une longueur d'avance, mais il ne faut pas oublier que l'ancien gardien de l'Intrépide de Gatineau a gagné deux coupes Stanley avec les Blackhawks de Chicago.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer