• Le Droit > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Équipe Canada: Giroux sélectionné, Ceci et Stone boudés 

Équipe Canada: Giroux sélectionné, Ceci et Stone boudés

Le capitaine des Flyers, Claude Giroux, sera de... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le capitaine des Flyers, Claude Giroux, sera de la Coupe du monde de hockey en septembre.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Écarté de la sélection finale canadienne pour les Jeux olympiques de Sochi en 2014, le centre franco-ontarien Claude Giroux a eu plus de chance cette fois-ci. Il sera de la formation canadienne pour la Coupe du monde en septembre.

Giroux a été ajouté à l'équipe canadienne vendredi soir, au même titre que les attaquants Joe Thornton, Brad Marchand et Matt Duchene.

Le bonheur de Claude Giroux fait toutefois le malheur de Mark Stone. L'ailier droit des Sénateurs n'aura pas réussi à convaincre les dirigeants d'Équipe Canada qu'il mérite sa place dans la formation, malgré sa belle performance au Championnat du monde au cours des dernières semaines.

Le défenseur d'Orléans, Cody Ceci, comme Mark Stone, a fait partie de l'équipe championne au Championnat du monde en Russie cette année. À l'instar de son coéquipier chez les Sénateurs, il ne fait pas partie de la sélection finale de l'équipe nord-américaine, composée des meilleurs joueurs de moins de 23 ans originaires du Canada et des États-Unis. On lui a préféré les arrières Shayne Gostisbehere, Colton Parayko et Jacob Trouba.

Sans surprise, Bobby Ryan n'a également pas été retenu par l'équipe américaine. David Backes, Ryan Callahan, Brandon Dubinsky et James van Riemsdyk ont été choisis pour compléter l'attaque des États-Unis.

Rappelons que le défenseur étoile Erik Karlsson a été sélectionné plus tôt cette année pour représenter la Suède durant cette compétition internationale.

Subban et Letang laissés de côté

L'état-major de l'équipe canadienne a complété sa formation en vue de la Coupe du monde de hockey de 2016, vendredi, et elle a ignoré le défenseur vedette du Canadien de Montréal, P.K. Subban.

Les arrières Brent Burns, Jake Muzzin et Alex Pietrangelo ont plutôt été sélectionnés.

«Les décisions n'ont pas été faciles à prendre et avec la profondeur et le talent des joueurs que nous avons au Canada, nous savions que ce serait difficile, a déclaré le directeur général Doug Armstrong dans un communiqué. Les joueurs que nous avons choisis savent ce que c'est et ce que ça prend pour connaître du succès.

«Et ils seront prêts à faire la fierté du pays en septembre.»

Le meilleur marqueur des séries éliminatoires, Logan Couture, des Sharks de San Jose, et l'attaquant des Ducks d'Anaheim, Corey Perry, ont aussi été laissés de côté. Les dirigeants avaient déjà choisi 16 joueurs au mois de mars, dont des vedettes comme Sidney Crosby, Jonathan Toews, Jamie Benn, Drew Doughty et Carey Price.

La Coupe du monde aura lieu du 17 septembre au 1er octobre au Air Canada Centre de Toronto.

Du côté américain, Phil Kessel a été laissé de côté même s'il mène les Penguins en séries avec neuf buts et 18 aides. Aux Jeux olympiques de 2014, il a été le meilleur pointeur de son équipe avec une récolte de cinq buts et huit points.

La sensation Auston Matthews a pour sa part obtenu son billet pour jouer à Toronto même si les Maple Leafs ne le sélectionnent pas au premier rang lors du prochain encan de la Ligue nationale.

L'Américain de 18 ans a été ajouté à la formation de l'Amérique du Nord, composée de joueurs de moins de 23 ans. Il a mené l'équipe américaine avec sept buts et 11 points lors du plus récent championnat mondial.

Matthews est considéré comme le meilleur espoir en vue du prochain repêchage de la LNH.

- Avec La Presse Canadienne

Les Tchèques devront se débrouiller sans Jagr

Jaromir Jagr... (Wilfredo Lee, Archives AP) - image 3.0

Agrandir

Jaromir Jagr

Wilfredo Lee, Archives AP

Les Tchèques vont devoir se débrouiller sans Jaromir Jagr à la Coupe du monde de hockey, en septembre.

Jagr s'est décommandé de l'équipe nationale l'an dernier, après le Championnat du monde, et il n'était pas dans le premier groupe de 16 joueurs annoncé le 2 mars, en vue de la Coupe du monde.

Le DG Martin Rucinsky et l'entraîneur Josef Jandac espéraient quand même que le hockeyeur de 44 ans change d'idée après une autre saison fructueuse dans la LNH.

Ne ratant que trois matches, Jagr a mené les Panthers avec 66 points, dont 27 buts, puis il a ajouté deux mentions d'aide en séries.

«Nous lui avons laissé le temps de décider», a dit Jandac au sujet de Jagr, qui ne figure pas dans la formation de 23 joueurs annoncée vendredi.

Les Russes ont de leur côté bonifié leur groupe de défenseurs avec trois patineurs de la Ligue nationale.

Alexei Emelin du CH, Alexey Marchenko des Wings et Nikita Zaitsev des Leafs sont parmi les sept ajouts à l'équipe russe.

Evgeny Dadonov, Vadim Shipachyov, Ivan Telegin et Slava Voynov évoluent dans la KHL.

«Nous comptons sur des vétérans rassembleurs, comme Pavel Datsyuk et Andrei Markov, mais aussi sur beaucoup de joueurs de 25 ans et moins», a résumé le président de la fédération russe de hockey, Vladislav Tretiak.

Jandac s'est tourné vers les attaquants Ales Hemsky et Radek Faksa, des Stars, Milan Michalek, des Leafs, et Dmitrij Jaskin, des Blues. Il est aussi allé chercher les défenseurs Zbynek Michalek (Coyotes), Jakub Nakladal (Flames) et Michal Jordan (Hurricanes).

Les Finlandais misent sur sept nouveaux joueurs, dont l'attaquant Patrik Laine. L'athlète de 18 ans vient d'aider les siens à obtenir l'argent au Championnat du monde, en Russie. Grâce à 12 points dont sept filets, il a été nommé le joueur le plus utile de l'événement.

Laine pourrait être le tout premier choix quand débutera le repêchage de la LNH, le 24 juin.

Sebastian Aho (un espoir des Hurricanes), Erik Haula (Wild), Ville Pokka et Sami Lepisto (filiales des Hawks) et Jyrki Jokipakka (Stars) ont aussi été ajoutés à la formation, tout comme le gardien Mikko Koskinen.

Les Suédois ont maintenant sept joueurs de plus dont Carl Hagelin et Patric Hornqvist des Penguins, qui s'apprêtent à disputer la finale de la coupe Stanley, face aux Sharks.

Robin Lehner (Sabres), Mattias Ekholm (Predators), Marcus Kruger (Hawks), Jakob Silfverberg (Ducks) et Carl Soderberg (Avalanche) vont aussi représenter la Suède, a-t-on appris vendredi.

La Coupe du monde va se dérouler du 17 septembre au 1er octobre, à Toronto.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer