La retraite pour Pascal Dupuis

Pascal Dupuis ne peut plus jouer au hockey... (Archives, Associated Press)

Agrandir

Pascal Dupuis ne peut plus jouer au hockey en raison de sa propension à développer des caillots sanguins.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'attaquant québécois des Penguins de Pittsburgh Pascal Dupuis est contraint de mettre un terme à sa carrière.

Sa propension à développer des caillots sanguins l'ont forcé à prendre cette décision, qu'il a annoncée conjointement avec l'équipe, mardi.

Âgé de 36 ans, Dupuis a pu disputé 18 matchs cette saison en prenant dans anticoagulants, mais il a subi plusieurs incidents médicaux, probablement liés à sa condition. Il a dû être retiré de plusieurs matchs - le plus récent le 1er décembre dernier, à San Jose - et à chaque fois, il a dû subir plusieurs tests.

Son nom est déjà inscrit sur la liste des blessés. Les Penguins comptent maintenant l'inscrire sur la liste des blessés de longue durée.

«Même s'il joue en vertu d'un protocole médical qui a fonctionné avec d'autres joueurs de la LNH, nous croyons que les risques pour sa santé sont trop importants à long terme», a indiqué le médecin des Penguins, le Dr Dharmesh Vyas, par communiqué.

Dupuis a pour la première fois développé un caillot sanguin en janvier 2014, peu de temps après avoir subi une déchirure ligamentaire au genou. En novembre de la même année, on a découvert un autre caillot de sang aux poumons et il a raté le reste de la campagne.

Il a pris des anticoagulants pendant six mois avant de recevoir le feu vert pour reprendre l'entraînement avec contact en juin dernier.

«Ça a été une décision très difficile à prendre, a indiqué Dupuis sur le site Internet des Penguins. Ma famille a toujours été ma priorité et de jouer avec cette condition est devenu une source d'inquiétude constante pour nous tous.»

Dupuis a disputé 871 matchs dans la Ligue nationale avec le Wild du Minnesota, les Rangers de New York, les Thrashers d'Atlanta et les Penguins. Il a récolté 409 points, dont 190 buts. Il a ajouté 44 points (19-25) en 97 matchs éliminatoires et remporté la coupe Stanley avec les Penguins, en 2009.

Cette saison, le patineur de Laval avait amassé quatre points, dont deux buts, à ses 18 rencontres.

Les Penguins ont indiqué que Dupuis continuera de toucher son salaire. Il écoulait la troisième saison d'un contrat de quatre ans lui rapportant en moyenne 3,75 millions $ US par campagne.

La famille de Steve Montador poursuit la LNH

La famille du regretté Steve Montador poursuit la Ligue nationale de hockey en raison des commotions cérébrales et autres traumatismes cérébraux que le défenseur a subi au cours de sa carrière.

La poursuite, intentée dans un tribunal fédéral américain, allègue que la LNH a amassé des données au sujet des commotions cérébrales à compter de 1997, mais qu'elle n'a pas jugé bon avertir Montador des dangers qu'il encourait en subissant des traumatismes cérébraux répétés.

Montador est décédé en février et une autopsie a révélé que l'homme de 35 ans souffrait d'encéphalopathie traumatique chronique, une maladie dégénérative qui peut être causée par ces traumatismes.

La famille allègue également que Montador a souffert de «milliers de traumatismes cérébraux», en plus de plusieurs commotions.

La plainte de 34 pages indique que la «LNH a été incapable d'assurer une relative sécurité (à Montador) pendant sa carrière et qu'elle a grandement failli à lui fournir une information médicale cruciale sur les implications permanentes des traumatismes cérébraux».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer