Une inspiration, un mentor et un intello

Daniel Brière a récolté 696 points dans la... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Daniel Brière a récolté 696 points dans la LNH.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La retraite de Brière fait réagir le monde du hockey

Le gourou du hockey mineur en Outaouais, Alain Sanscartier, est catégorique. Lorsque Daniel Brière a décidé d'accrocher ses patins, les jeunes athlètes de sa région natale ont perdu un modèle. «Durant sa carrière, Daniel a servi d'inspiration pour plusieurs joueurs avec qui nous avons travaillé dans les dernières années.» 

«Il a été un modèle. Un professionnel. Un grand homme», enchaîne-t-il. 

Les liens d'amitié qui unissent Brière à Jean-Gabriel Pageau sont bien connus. On ignore toutefois à quel point, encore aujourd'hui, le jeune centre des Sénateurs d'Ottawa continue de bénéficier des bons conseils de son mentor.

L'hiver dernier, alors que les Sénateurs étaient de passage au Colorado, Brière a partagé un repas avec son jeune ami. 

Pageau se promenait alors entre les Sénateurs et leur club école de Binghamton, dans la Ligue américaine. 

Brière lui a conseillé de travailler chaque soir comme s'il était en audition. «Joue pour impressionner les dirigeants des Sénateurs, mais aussi ceux des 29 autres équipes de la LNH. Peu importe où tu joues, tu es toujours observé.» 

«Chaque petit conseil de Daniel est bon, confie Pageau, au bout du fil. Ce soir-là, il a réussi à venir chercher un petit quelque chose à l'intérieur. Il a toujours su comment parler pour me garder motivé. Pour cette raison, je vais tout faire pour garder le contact.» 

Les joueurs qui ont été inspirés par Brière n'ont pas tous atteint la Ligue nationale. 

Du haut de ses cinq pieds et quatre pouces, Bruno Lemire a suivi les traces de son idole de jeunesse jusque dans la LHJMQ. Il a connu une saison de 92 points quand il était le capitaine des Olympiques de Hull. 

«J'étais d'âge pee-wee quand Daniel a remporté son premier championnat avec l'Intrépide de Gatineau. J'allais le voir souvent à l'époque. Déjà, c'était inspirant de voir un gars de son gabarit connaître autant de succès dans le midget AAA», raconte-t-il. 

«Chaque petit conseil de Daniel est bon. Il a toujours su comment parler pour me garder motivé. Pour cette raison, je vais tout faire pour garder le contact.» 

- Jean-Gabriel Pageau 

«Quand j'ai atteint le midget AAA, Dan était dans la LHJMQ. Lors de notre passage au tournoi de Drummondville, il m'avait invité à visiter le vestiaire des Voltigeurs. Ça m'avait marqué. Il n'était pas un grand chum. 

«Il tenait quand même à prendre soin des gars de sa région», enchaîne-t-il. 

Quelques années plus tard, alors qu'il complétait sa carrière de hockeyeur chez les Redmen de l'université McGill, Lemire a eu la chance de côtoyer Brière dans un contexte professionnel. Les deux prêtaient main forte aux enseignants de la même école de hockey. 

«À ce moment-là, j'ai compris que son Q.I. de hockey était assez élevé. 

«Il décortique la game de façon incroyable. Plusieurs pros sont dotés d'habiletés incroyables, mais ils sont incapables de verbaliser leurs connaissances. Daniel voit des choses que personne d'autre ne peut voir et il est capable de très bien exprimer ses idées. Je considère donc qu'il est un intellectuel du hockey», dit Lemire. 

Ce dernier ne lance pas ce compliment à la légère. Détenteur d'un doctorat en Médecine expérimentale de l'Université Laval, Lemire peut être considéré comme un intello du sport, lui aussi. 

Brière n'a pas uniquement inspiré des attaquants de petite taille durant ses 17 saisons dans la LNH. 

«Merci d'avoir inspiré une génération de jeunes hockeyeurs gatinois», a gazouillé le défenseur Alexandre Picard depuis la Suisse, où il poursuit sa carrière. 

Ancien des Sénateurs et du Canadien de Montréal, Picard mesure six pieds et deux pouces.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer