Kane et Toews en font trop peu

L'entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago s'attend à ce... (Photo: PC)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago s'attend à ce que Jonathan Toews et Patrick Kane en fassent plus.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
CHICAGO

Maintenant que le Lightning de Tampa Bay a profité de la production du trio des «Triplets», les Blackhawks de Chicago aimeraient voir leurs vedettes Jonathan Toews et Patrick Kane ouvrir la machine en finale de la coupe Stanley.

Toews et Kane ont été neutralisés par les défenseurs Victor Hedman et Anton Stralman et les attaquants Cédric Paquette et Ryan Callahan lors des deux premiers matches. Toews a récolté une aide depuis le début de la série, tandis que Kane n'a pas amassé de point. Kane a même été incapable de décocher un seul tir au but lors du match no2, une première pour lui en séries éliminatoires depuis 2009.

Rester positif

L'entraîneur-chef des Blackhawks, Joel Quenneville, a déclaré qu'il voulait simplement voir ses joueurs lever leur niveau, peu importe lesquels. Cependant, les projecteurs seront sur Toews et Kane lors du match no3, aujourd'hui au United Center.

«Ça fait partie de mon travail de produire offensivement, a dit Kane, hier. En même temps, je dois rester positif, être patient. Je ne dois pas me laisser déconcentrer par ça et penser uniquement à l'attaque.»

Les Blackhawks et le Lightning ont été offensifs avec un total de sept buts lors du match no2. Les deux équipes ont offert du jeu rapide et les joueurs espèrent maintenir la cadence. De plus, avec le manque de constance de Corey Crawford devant le filet des Hawks et la situation incertaine devant celui du Lightning, on est en mesure de s'attendre à beaucoup de buts d'ici la fin.

Quenneville aimerait voir Kane inscrire son nom sur la feuille de pointage, mais il n'est pas insatisfait par son jeu.

«Je crois qu'il a été menaçant, a mentionné Quenneville. Il a eu une occasion sur un deux-contre-un (avec Brandon Saad) qui ressemblait à une échappée. Il s'est retrouvé en position dangereuse à d'autres reprises.»

Selon Quenneville, une partie de l'avantage d'avoir des joueurs comme Toews et Kane est qu'ils épuisent les défenseurs du Lightning. Cependant, Hedman, Stralman, Paquette et Callahan ont été si efficaces lors du match no2 que Quenneville a remanié ses trios en troisième période.

On peut donc s'attendre à ce que Toews et Kane se retrouvent sur des unités différentes lors du match no3. Toews devrait être au centre de Saad et Marian Hossa, tandis que Kane devrait évoluer en compagnie de Brad Richards et peut-être Bryan Bickell, qui pourrait être de retour au jeu après avoir raté les deux premiers matches de la finale, selon Quenneville.

«En les séparant, ils auront peut-être un peu plus de liberté, d'espace sur la patinoire, a déclaré Quenneville. Ça va peut-être équilibrer un peu plus notre offensive, ce qui est la raison pour laquelle ils ne jouent habituellement pas ensemble.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer