Du jeu robuste

«Je ne crois pas qu'il y ait de... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

«Je ne crois pas qu'il y ait de série éliminatoire de la coupe Stanley sans histoire, a dit le capitaine des Rangers Ryan McDonagh.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
GREENBURGH

Les Rangers de New York savent exactement à quoi s'attendre de la part des Capitals de Washington en demi-finale de l'Est.

Ce sera une série au jeu physique et les Rangers devront de nouveau fournir un effort défensif colossal pour stopper les Alexander Ovechkine et Nicklas Backstrom, comme ils l'ont fait face aux Sidney Crosby et Evgeni Malkine des Penguins.

Ce sera la cinquième série entre les deux clubs depuis 2009. Les Rangers ont éliminé les Caps en 2012 et 2013, à chaque fois dans un septième match.

«Nous avons beaucoup de souvenirs, a commenté le défenseur des Rangers Marc Staal, en rappelant les nombreux matches qui se sont terminés en prolongation, dont la victoire de 2-1 en troisième période supplémentaire lors du match no3 en 2012. Nous avons joué contre eux des tas de fois, donc nous les connaissons bien.»

Les Rangers ont tenu leur premier entraînement complet, mardi, en vue de leur affrontement contre les Capitals. Ils se sont entraînés pendant environ une heure à leur complexe de Westchester. Le premier match aura lieu jeudi, au Madison Square Garden.

Les Capitals ont obtenu leur billet pour le deuxième tour lundi soir, en remportant le septième match de leur série contre les Islanders de New York. Ils ont du même coup empêché les Rangers de jouer contre leurs rivaux new-yorkais, dans une série qui aurait entraîné son lot de distractions.

Matches intenses

C'était une série qu'espéraient les amateurs de hockey de New York. Les Rangers ont répété qu'ils n'avaient pas de préférence, mais auraient trouvé un affrontement contre les Islanders particulier.

«Je ne crois pas qu'il y ait de série éliminatoire de la coupe Stanley sans histoire, a dit le capitaine des Rangers Ryan McDonagh. Les matches sont assez intenses, le jeu est très serré et tu ne sais jamais quelle philosophie ou quel ajustement fera la différence au bout du compte.»

Les Rangers ont gagné trois de leurs quatre matches contre les Capitals cette saison. Les trois derniers se sont déroulés à compter du 11 mars, le dernier se soldant par une victoire de 4-2 des hommes d'Alain Vigneault à l'occasion de la dernière journée du calendrier régulier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer