L'entraîneur des Sabres exaspéré par ses jeunes joueurs

L'entraîneur-chef des Sabres de Buffalo, Ted Nolan... (Ann Heisenfelt, Archives Associated Press)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Sabres de Buffalo, Ted Nolan

Ann Heisenfelt, Archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un problème de plus pour les Sabres. Après avoir vendu une poignée de vétérans à la date limite des transactions, la pire formation de l'Association Est a laissé toute la place aux jeunes.

Les jeunes devraient être très enthousiastes à l'idée d'obtenir leur chance de jouer dans la LNH.

Ce n'est pas entièrement le cas.

«Les jeunes de nos jours, ils sont différents», disait vendredi matin l'entraîneur-chef des Sabres, Ted Nolan.

«Certains ont connu du succès dans la Ligue américaine, une ligue où il n'est pas nécessaire de se défoncer chaque soir. Dans la LNH, c'est différent. Certains de nos jeunes nous démontrent, par moments, qu'ils ont l'intention de faire tout ce qui est nécessaire pour connaître du succès dans la LNH. Ils ne le font pas tout le temps, cependant.»

Il parle notamment de Phil Varone. Ce joueur de 24 ans n'avait que neuf parties dans la grande ligue avant cette saison. Il se retrouve maintenant au centre d'un premier trio.

«Je parle de tout plein de joueurs. Varone devrait être emballé. Johan Larsson devrait être emballé. Tim Schaller devrait être emballé. Tous les jeunes joueurs de notre organisation devraient profiter de l'opportunité qui leur est offerte.»

L'entraîneur estime que les quelques vétérans qui demeurent à Buffalo font ce qu'il faut pour donner l'exemple.

«Un gars comme Brian Gionta... Il ne pourrait pas en faire davantage. Un vrai pro qui travaille de la même façon chaque soir. Tous les jeunes devraient s'inspirer de lui.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer